page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Le Département, aménageur expérimenté

Très impliqué dans le développement économique, le Département de l’Aube est un opérateur expérimenté et réactif. Attentif aux besoins des entreprises et des communes. Exemples.

Quelques opérations menées à l’initiative du Département
(et menées, pour la plupart, avec d’autres partenaires).

Immobilier d’entreprises

  • Coordination, financement principal et construction, en un temps record de la plateforme trimodale du Mériot, près de Nogent-sur-Seine. Cette aire de 18 hectares route/rail/voie d'eau a nécessité 400 000 m³ de remblai. La concrétisation de ce projet en seulement 18 mois (dont 9 mois de travaux), a été décisive pour l’implantation de l’unité de biogazole Saipol.
  • Construction, en moins de 6 mois, de la plate-forme logistique Bomi France (aujourd’hui Arvato Services Healthcare) à Torvilliers.
  • Construction, à Chavanges, d’un bâtiment industriel en crédit-bail pour permettre aux Fontes de Paris de s’agrandir et de renforcer leur compétitivité. Du fait de sa localisation en milieu rural, l’entreprise n’intéressait aucune entreprise de crédit-bail.
  • Réhabilitation de friches industrielles en milieu rural, à Bernon, près de Chaource (location à l’entreprise Transvins) et à Crancey (location à l’entreprise Mateflex).

Crancey avant

Crancey après

 

 

 

 

 



Crancey avant-après : de la friche industrielle au bâtiment prêt à l’emploi

 

Opérations « d’urgence » au service de l’emploi

Les actions mentionnées ci-dessous ont eu lieu dans des conditions économiques bien précises. Chaque fois, le Département a veillé à préserver les intérêts des Aubois. En s’assurant, chaque fois, de l’équilibre économique.

  • Sauvetage de 2 importantes unités industrielles grâce au rachat d’actifs immobiliers, loués ensuite à l’entreprise.
    Cycleurope à Romilly-sur-Seine (vélos Peugeot, Gitane) et Simpa à Vendeuvre-sur-Barse (menuiserie industrielle) ont pu poursuivre leur activité grâce à des rachats de bâtiments effectués par le Département et d’autres collectivités.

  • Sauvetage du club phare de football l’ESTAC (Espérance Troyes Aube Champagne) grâce au rachat, au prix du m² constructible, d’un terrain en cours de classement « constructible ». Par la suite, ce terrain sera revendu dans le cadre de la construction d’un éco-quartier, à un tarif assurant l’équilibre financier.

Opérations dites « structurantes »

 

  • Maîtrise d’ouvrage de l’Université de technologie de Troyes
    Esquisse extérieure bureaux
    Un des hôtels de bureaux construits par le Département (Technopole de l’Aube)


    24 000 m³ de bâtiments sortis de terre en moins de 24 mois. Une opération de  220 millions de francs (1997) co-financée par  le Département de l'Aube, l’Etat, la région Champagne-Ardenne, l’union européenne, le Grand Troyes, le contrat de plan interrégional du Bassin parisien.

 

  • Le Département de l'Aube aura investi 6,65 M€ pour lancer la construction, sur la Technopole de l'Aube, de l' usine de 3 500 m² qui accueillera courant 2016, la première ligne d'assemblage de volants d'intertie de la société Lévisys.
    Ce bâtiment sera mis à disposition sous forme de locaton-vente.
    Avec le développement des énergies renouvelables intermittentes (éolien, solaire), notamement, le stockage d'électricité est devenu un enjeu majeur.
    Le Département de l'Aube et l'Université de technologie de Troyes (UTT), entre autres, sont partenaires, de ce projet reconnu "investissement d'avenir".

 

 

 

 

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas