page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Inventaire des vitraux déposés

Ressources

Après les objets d’art et les armoiries, le Conseil général a procédé à l’inventaire de vitraux conservés dans les sous-sols de la cathédrale de Troyes.

Confié au groupement régional Le Vitrail-Bruno Decrock, l’inventaire des vitraux conservés dans les sous-sols de la cathédrale de Troyes porte sur près de 500 vitraux qui proviennent, pour la plupart, d’églises du département. Ces panneaux ont été déposés lors de la Seconde Guerre mondiale afin d’éviter leur destruction.

Déterminer un plan d’actions
L’étude a permis de constituer une base de données et de connaître l’état sanitaire des vitraux, préalable indispensable pour définir les modalités de restauration puis de repose dans les édifices d’origine, lorsque cela est possible. Longtemps immobilisé, ce patrimoine a souffert des  mauvaises conditions de stockage, notamment les plombs qui sertissent les verres. Les panneaux qui ne pourraient pas retourner « in situ » seront exposés dans la « cité du vitrail », dans la chapelle de l’Hôtel-Dieu-Le-Comte, à Troyes.

Le vitrail, un atout pour l’Aube
La collection de vitraux du département de l’Aube est exceptionnelle : 9 000 m² de verrières dont 1 042 baies classées pour le seul XVIe siècle – ce qui le place au premier rang en France pour cette période. Pour le Conseil général, le vitrail est un atout essentiel en termes d’attractivité, d’image de marque et de développement touristique. Cette thématique est donc au cœur de la politique départementale en faveur du patrimoine.

A noter
Maîtrise d’ouvrage : Conseil général de l’Aube.  Coût : 59 000 euros.  Financement : Conseil général, avec l’aide du conseil régional de Champagne-Ardenne (33 %) et de l’État (10 %).

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas