page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Voyage dans la Champagne de la Renaissance

Ressources

Documents

Liens

La Champagne, carrefour d’échanges
Troyes, début du XVIe siècle. C’est la période de renaissance des foires de Champagne après les affres de la Guerre de Cent ans. Les rues de la ville fourmillent de l’activité incessante des marchands venus de tous horizons. La province est un carrefour d’échanges économiques et culturels au cœur d’une Europe qui se construit. Au rythme des grands travaux qui façonnent la cité, les foules se croisent. Les biens s’achètent, les idées s’échangent.

Troyes, foyer d’excellence
Au carrefour des Flandres et de l’Italie, terres de marchands et d’artistes, Troyes, 5e ville du royame, est une ville de haut passage qui intègre influences et dernières modes. Foyer d’excellence, la cité s’anime au coeur du siècle de la Renaissance et des Grandes Découvertes. Son rayonnement artistique dépasse les frontières. On s’arrache la main-d’oeuvre et le savoir-faire troyens jusque sur le chantier du château de Fontainebleau !

Une production artistique nouvelle
Les échanges artistiques influencent énormément les sculpteurs champenois. Les inspirations germaniques, flamandes et italiennes constituent la base d’une production artistique nouvelle.
Du gothique tardif représenté par les oeuvres du Maître de Chaource, le goût évolue ainsi vers le maniérisme alors à la mode dans toutes les grandes cours d’Europe. Terre d’accueil et de tolérance, bien des artistes viennent s’installer en Champagne, à l’image de Dominique Florentin, artiste italien, originaire de Florence.

Le Beau XVIe siècle troyen
Ce commerce florissant conforte une aristocratie et fait émerger une bourgeoisie désireuses, toutes deux, d’affirmer leur puissance – en même temps que leur ferveur religieuse. Quelques grandes familles de notables administrent alors la ville dont la population ne cesse d’augmenter. Ce sont elles qui se dévouent en tant que mécènes pour contribuer au rayonnement de l’Eglise.
Commanditaires des oeuvres, elles sont à l’origine d’une production foisonnante – et d’excellence – dans les domaines de la sculpture, du vitrail et de la peinture. Cette remarquable effervescence de la production artistique est appelée « Le Beau XVIe siècle troyen ».

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas