page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Laboratoire : sécurité alimentaire et santé animale

Le laboratoire départemental d’analyses vétérinaires et alimentaires écoute, conseille et accompagne artisans des métiers de bouche, industriels de l’alimentaire, éleveurs et chasseurs.

Des garanties

Le laboratoire est accrédité NF EN ISO CEI 17025. Délivrée par le Cofrac, cette reconnaissance officielle garantit l’indépendance, la confidentialité et l’impartialité du laboratoire, ainsi que la fiabilité et la qualité de ses essais.
Santé animale : le laboratoire est agréé par le ministère de l’Agriculture.

Le laboratoire en bref

Autocontrôle, chez un pâtissier.
Autocontrôle, chez un pâtissier.

Service du Département de l’Aube, le laboratoire départemental d’analyses vétérinaires et alimentaires assure des missions de service public en matière de sécurité alimentaire et de santé animale.

 

Un seul objectif : la sécurité du consommateur

Analyse microbiologique
Analyse microbiologique

 

 

Dépistage des maladies transmissibles à l’homme, suivi sanitaire des cheptels, aide au diagnostic vétérinaire, formations à l’hygiène, autocontrôles et analyse microbiologique des produits alimentaires… les actions du laboratoire départemental concourent à un même objectif : garantir la sécurité sanitaire et la qualité des produits du producteur au consommateur.

Découvrir la vidéo de présentation du laboratoire départemental.

 

Santé animale

Une gamme étendue de prestations pour les éleveurs, les vétérinaires, les chasseurs, ainsi que pour les particuliers :

  • dépistage des maladies réglementées : brucellose, rage, ESB, FCO, etc.,
  • certification des cheptels,
  • aide au diagnostic vétérinaire.

 


Sécurité alimentaire

Une gamme complète de services à la demande, pour les professionnels de l’alimentaire : artisans des métiers de bouche, petits producteurs ou industriels, restaurateurs, restaurations collectives, petites et moyennes surfaces… :

 

  • diagnostic et conseil
  • formation à l’hygiène et à la sécurité alimentaire (démarche HACCP, notamment)
  • analyses d’autocontrôle
  • audit
  • aide à la mise en place du PMS (plan de maîtrise sanitaire), en restauration collective


Formations dispensées

Le laboratoire départemental d’analyses vétérinaires et alimentaires propose des formations à l'hygiène.

Formations pour la restauration commerciale (14h réparties en 4 modules de 3h30) :

Formations pour les artisans des métiers de bouche et la restauration collective (12h réparties en 4 modules de 3h) :

Quelques règles d’hygiène

Savez-vous que le cuir chevelu contient un million de bactéries au centimètre carré et la salive, 100 millions par gramme ? Et que dire des mains, des aisselles, des sécrétions nasales ou des matières fécales… Appliquez donc, chez vous, ces conseils simples du laboratoire départemental dispensés sur les lieux de travail.

  • ERREURS FREQUENTES : se frotter les cheveux, cuisiner en portant montre ou bague. Fumer en cuisinant.
  • LAVAGE DES MAINS : après être allé aux toilettes, après avoir éternué ou toussé, après avoir manipulé des matières contaminées… utiliser une eau potable et tiède (35 °C), privilégier le savon bactéricide liquide, l’essuie-main jetable.
  • TRANSMISSION DES MALADIES : Protéger blessures et plaies par un pansement étanche.
  • TENUE ADAPTÉE : porter tablier ou blouse pour laisser les germes au-dehors.
  • MÉNAGE : nettoyer et désinfecter la cuisine le plus régulièrement possible.
  • TEMPÉRATURES DE CONSERVATION : les bananes se conservent à 12 °C minimum, les tomates à 10 °C et la plupart des fruits et légumes entre 6 et 8 °C. La réfrigération des autres denrées périssables se fait à 8 °C, les préparations de viandes, volailles et œufs à 4 °C, les préparations culinaires élaborées à l’avance à 3 °C, les viandes hachées, les poissons, les crustacés et autres produits frais de la pêche à 2 °C. C’est entre 10 °C et 63 °C que les microbes se multiplient le plus facilement et que certains d’entre eux libèrent des toxines.

 

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas