page accueil www.cg-aube.fr

Maison

L'exposition phare à Troyes (16 mai - 2 novembre)

Exposition

Du 16 mai au 2 novembre.

Hôtel-Dieu-le-Comte, rue de la Cité, Troyes.

Entrée gratuite.

Ouvert du mardi au dimanche, 9h30-19h.

Visite guidée à 16h15 (durée : 45 min.)

Ressources

Partenaires

Documents

Eléments graphiques

Le Conseil général de l'Aube met à disposition de tous un visuel "Aube Napoléon 2014" pouvant être utilisé pour la communication de tout événement se rapportant à Napoléon et se déroulant dans l'Aube en 2014.

"1814 : La C(h)ampagne de Napoléon. L'histoire commence dans l'Aube"

L’exposition du Département de l'Aube est la plus importante exposition jamais consacrée à la campagne de France de 1814. 1814. La C(h)ampagne de Napoléon. L’histoire commence dans l’Aube s’organise autour de 3 grands axes évoquant l’épopée napoléonienne dans l’Aube.

L'homme et le territoire

Atlas de Napoléon
Atlas de géographie de Napoléon. Issu d'une collection particulière, cet atlas, prêté pour l'exposition, a été récemment authentifié par la fondation Napoléon comme ayant appartenu à Napoléon Bonaparte. L'étude des annotations manuscrites a permis de reconnaître l'écriture de celui qui n'était alors qu'un écolier à Brienne-le-Château. © Archives départementales de l'AubeAtlas de géographie de Napoléon. Issu d'une collection particulière, cet atlas, prêté pour l'exposition, a été récemment authentifié par la fondation Napoléon comme ayant appartenu à Napoléon Bonaparte. L'étude des annotations manuscrites a permis de reconnaître l'écriture de celui qui n'était alors qu'un écolier à Brienne-le-Château. © Archives départementales de l'Aube

 

L'exposition met tout d'abord en lumière la jeunesse de Napoléon à l'école militaire royale de Brienne-le-Château – cinq années décisives au cours desquelles Napoléon est « né homme et militaire ».

Au-delà, c'est une plongée dans l'Aube de la fin du XVIIIe - début XIXe siècle qui est proposée. Essor de la bonneterie, vignoble en pleine expansion, prédominance de l'agriculture... Avant d'être ébranlée par les invasions de 1814 et de 1815, l'Aube connaît alors une réelle prospérité.

A ne pas manquer : l'atlas, récemment authentifié par la fondation Napoléon comme ayant appartenu à l'élève Napoléon durant sa scolarité à Brienne. Ce manuel de géographie, annoté, témoigne de l'application du futur empereur.

La campagne de France, 1814

Chapeau
Le chapeau porté par Napoléon durant la campagne de France de 1814. Authentique, ce prêt du Musée de l'armée constitue la pièce maîtresse de l'exposition. © Musée de l'Armée, Paris.Le chapeau porté par Napoléon durant la campagne de France de 1814. Authentique, ce prêt du Musée de l'armée constitue la pièce maîtresse de l'exposition. © Musée de l'Armée, Paris.
La deuxième partie d'exposition est consacrée à la campagne de France de 1814. Rien de tel qu'une carte interactive pour comprendre. Celle figurant dans l'exposition retrace le mouvement des troupes napoléoniennes et celui des troupes coalisées. Les hauts lieux de la campagne y sont illustrés et commentés.

De nombreux objets authentiques font également revivre l'époque : uniformes de soldats, ordres écrits et signés de Napoléon, armes, tableaux et documents.

A ne pas manquer : le chapeau que portait Napoléon sur les champs de bataille en 1814.

Les conséquences locales

Réquisition
Ordre de réquisition, 11 février 1814. "Le maire de Troyes requiert Monsieur Perrot pharmacien de fournir les médicaments nécessaires pour l'hôpital destiné à l'armée russe. Le 11 février 1814, Piot de Courcelles." © Archives départementales de l'AubeOrdre de réquisition, 11 février 1814. "Le maire de Troyes requiert Monsieur Perrot pharmacien de fournir les médicaments nécessaires pour l'hôpital destiné à l'armée russe. Le 11 février 1814, Piot de Courcelles." © Archives départementales de l'Aube

 

Dédiée aux conséquences locales de la campagne de France, la troisième et dernière partie de l’exposition montre une région ravagée et occupée. C’est la première fois qu’une occupation militaire du XIXe siècle en France est présentée au public de façon aussi détaillée.
L’Aube est un des seuls départements à détenir autant d’archives sur l’organisation et les conséquences de l’occupation du territoire par les Bavarois, les Cosaques, les Russes et les Autrichiens pendant et après la campagne de France.

La légende dorée et la légende noire de Napoléon, ainsi que la naissance du mythe via l’imagerie d’Epinal, concluent le parcours.

Parmi les documents inédits à ne pas manquer : affiches, ordres de réquisition, relevés des blessés, des prisonniers et des dommages de guerre.

L'exposition du Département de l'Aube est la première exposition française consacrée à la campagne de France de 1814.

Le détail de l'exposition

I. L’homme et le territoire

I-1. L’homme

  • Biographie de Napoléon : son passage à Brienne-le-Château, sa visite à Châlons-en-Champagne en 1808, sa visite à Epernay, l'achat du château de Pont-sur-Seine pour sa mère.
  • Vie publique : entrées de Napoléon dans différentes villes champenoises (y compris Ardennes et Haute-Marne) .
  • Vie privée : Brienne-le-Château, Pont-sur-Seine.

I-2. Le territoire

  • Le cadre champenois : carte de la Champagne (vers 1790-1815) avec situation des principales villes, population, principales industries ou activités agricoles.
  • La réorganisation administrative : les préfets et le cadre administratif, le Code civil, la Légion d’honneur, les lycées, le franc, l’ENSAM, le canal de la Haute-Seine, etc.
  • L'état de la population fin 1813 : pertes humaines suite aux guerres sur l’ensemble des campagnes, opinion, crise de 1811.

II. La campagne de France


Film sur les guerres napoléoniennes (prêt du musée de l’Armée).

II-1. Les armées napoléoniennes

  • La Marne et l’Aube se préparent aux combats : les instructions des préfets pour la mise en défense, l’organisation des ravitaillements, des secours, etc.
  • Présentation de l'armée de Napoléon : figurines et mannequins, conscription, tableaux des corps (prêt du Service historique de la Défense)..
  • Borne interactive avec les portraits des maréchaux (prêt du musée de l’Armée).

II-2. Les armées alliées

  • La campagne de France : ensemble des batailles jusqu’à l’abdication sous forme de chronologie et de cartes.
  • Film interactif avec une carte montrant l’ensemble des mouvements. Représentations des batailles dans l’ordre chronologique.
  • Gros plan sur deux batailles dans la Marne (Montmirail et Reims) et deux batailles dans l’Aube (Arcis-sur-Aube et Nogent-sur-Seine) : documents écrits (par exemples ordres de Napoléon), iconographie, récit militaire ou civil, objets. 

III. Les conséquences locales

III-1. En 1814

  • Réquisitions et pillages.
  • Faits de guerre et prisonniers.
  • Evacuer et soigner les blessés, enterrer les morts.
  • Fontainebleau et l’abdication.

III-2. En 1815

  • Les Cent-Jours et Waterloo.
  • L’occupation russe dans la Marne. L'occupation par les Autrichiens et les Bavarois dans l’Aube.
  • Ruines et reconstruction (premiers « dommages de guerre » dans l’Aube).
  • Augmentation des commandes de champagne.

III-3. La Légende napoléonienne : du Mémorial (médaillés de Sainte-Hélène) aux commémorations et monuments

  • Napoléon, légende vivante : livres, BD, applications, films, documentaires, objets commémoratifs, musique, musées.
  • La légende noire de l’Empereur (caricatures etc.).
  • Les monuments commémoratifs (Brienne-le-Château, Arcis-sur-Aube, La Rothière).
  • Les monuments aux morts (Craonne).
Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas