page accueil www.cg-aube.fr

Maison

EPF école d’ingénieur-e-s

EPF : une 2e école d’ingénieurs dans l’Aube

L’EPF, classée parmi les 10 meilleures écoles d’ingénieurs post-bac, a vécu sa première rentrée à Troyes en septembre 2010 avec 35 étudiants. Un an plus tard elle réunit près de 90 étudiants. A terme ils seront 250. Pour les accueillir, un bâtiment totalement dédié à l’EPF a ouvert ses portes en mars 2014, après deux années de travaux.

Construit par le Département de l’Aube et imaginé par le cabinet d’architecture lyonnais Chabanne & Partenaires, ce bâtiment est implanté sur le site de la Technopole de l’Aube, à proximité immédiate de l’Université de technologie de Troyes.

Un projet porté par le Département de l'Aube et ses partenaires

Coût total de l'opération : 9 M€ TTC

Financement : Département de l’Aube (3,6 M€), Région Champagne-Ardenne (3 M€),  Grand Troyes (2,4 M€).

Architecte : cabinet CHABANNE & Partenaires (Lyon), sélectionné par le Conseil départemental en décembre 2010.
Bureaux d'études : B.E.S.T. (économie, fluides, structure, acoustique) et INE (VRD, QEB)

Calendrier :
- début des travaux : avril 2012
- livraison : mars 2014

L’EPF : 8 000 ingénieurs formés

L’EPF est une grande école formant des ingénieurs généralistes de dimension internationale. La diversité fonde son projet, au service de l’excellence : l’école a diplômé près de 9 000 ingénieurs dont 80% de femmes depuis 1925. L’ex-Ecole Polytechnique Féminine est mixte depuis 1994 et ne décline plus son sigle. Aujourd’hui, les 1 500 élèves EPF peuvent choisir leur campus à Sceaux, Troyes ou Montpellier. La formation généraliste s’ouvre sur 6 filières et 13 orientations : Aéronautique, Eau, Energie, Environnement, E-Santé, Systèmes d’information, Urbanisme, Innovation, Entrepreneuriat…

La polyvalence reconnue des ingénieurs EPF se construit aussi autour de projets, stages, expériences internationales (1 semestre au moins, 140 partenariats, 20% de doubles-diplômés) et d’activités associatives variées. Des formations binationales sont également accessibles dès la 1ère année après le bac. L’EPF est membre de la CGE, de la CDEFI et de l’UGEI. Ses 3 diplômes sont habilités par la CTI (Commission des Titres d’Ingénieurs) pour la durée maximale (6 ans).

Des partenariats stratégiques avec l’UTT et le Groupe ESC TROYES

L’Ecole Polytechnique Féminine, désormais rebaptisée EPF – Ecole d’ingénieurs généraliste, a décidé de s’implanter dans l’Aube afin de pouvoir s’étendre géographiquement et créer de nouvelles structures d’accueil des étudiants français et étrangers.

Dans ce cadre, elle a signé, en 2009, un partenariat avec l’Université de technologie de Troyes. Les points majeurs de coopération stratégique avec l’UTT sont :

  • un parcours de formation commun aux élèves des deux établissements avec la possibilité de passer un double diplôme ingénieur / master universitaire,
  • une coopération dans le domaine de la recherche, avec la possibilité de s’adosser à l’Ecole doctorale de l’UTT pour effectuer une thèse,
  • des actions conjointes dans le domaine de l’international,
  • la délocalisation à Troyes d’une partie des enseignements depuis septembre 2010.

Le site accueille déjà 160 élèves en formation d’ingénieur généraliste et propose après un tronc commun de 3 ans une filière Urbanisme en 4e année et en 5e année 2 orientations à Troyes : Bâtiment durable et Innovation-Création-Entrepreneuriat. L’orientation Innovation-Création-Entrepreneuriat, lancée en septembre 2013 en partenariat avec le Groupe ESC TROYES et la Technopole de l’Aube, débouche sur un triple diplôme professionnalisant : Titre d’ingénieur EPF, Mastère en science CGE (MSc. accrédité par la Conférence des Grandes Ecoles) et  Master de l’ESC Troyes.

 

Le partis pris architectural

EPF - vue extérieure - (c) Sylvain Bordier
EPF - vue extérieure - (c) Sylvain BordierEPF - vue extérieure - (c) Sylvain Bordier

Le revêtement extérieur en métal perforé, sculpté comme de la dentelle, traduit le côté high-tech des activités exercées. L’espace intérieur favorise les échanges et la circulation.

Elle réfléchit l’environnement et renforce l’aspect compact du bâtiment en laissant présager sa rationalité constructive et fonctionnelle. La sculpture de l’amphithéâtre s’exhibe comme un signal fort et repérable depuis l’extérieur et métaphorise les nouvelles technologies.

Un bâtiment de 3000 m²

 

Le bâtiment d’une superficie de 3 000 m² sur 3 étages, comprend :

  • Amphithéâtre – 100 places, salles de cours, bureaux pour les enseignants et le personnel administratif, salles de réunion, laboratoires et foyer pour les étudiants.
  • Le hall d’accueil, largement ouvert sur le parvis est le point de convergence de tous les cheminements, un véritable pôle d’échange et de convivialité au cœur du projet.
  • Les salles d’enseignement sont repérables et forment des pôles identifiables.
  • Les salles informatiques en rez-de-chaussée, largement ouvertes au Nord, les laboratoires TP et les salles d’option au 1er étage, les salles de TD et de langue au 2e étage.
  • L’administration au 1er étage, à l’écart des flux de circulation, s’insert en proue avec la salle de réunion à l’intersection du parvis et du mail piéton Est-Ouest.
  • Les locaux enseignants sont superposés  à l’administration dans l’aile Est.
  • Les espaces de maintenance et de services sont regroupés à l’Ouest, à l’écart des flux piétons pour en faciliter la desserte.

EPF - vue intérieure - (c) Sylvain Bordier
EPF - vue intérieure - (c) Sylvain BordierEPF - vue intérieure - (c) Sylvain Bordier

« Ce bâtiment est en symbiose avec les formations offertes  à Troyes, en particulier notre filière urbanisme et l’orientation de fin de cursus dédié au bâtiment durable. Cette réalisation sera une illustration concrète pour nos élèves et servira d’étude de cas »  souligne Jean-Michel Nicolle, directeur de l’EPF.

 

Un bâtiment basse consommation

EPF - Un bâtiment basse consommation
EPF - Un bâtiment basse consommationEPF - Un bâtiment basse consommation

Ce nouveau bâtiment bénéficie d’une architecture novatrice et de haute qualité environnemental valorisant les énergies renouvelables : normes BBC (Bâtiment basse consommation), puits canadien, toiture photovoltaïque, récupération des eaux pluviales et façade à ossature bois pour une meilleure isolation thermique (30%).

 

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas