page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Filière méthanisation: le Conseil général parmi les membres fondateurs de la Biogaz Vallée

Filière méthanisation: le Conseil général parmi les membres fondateurs de la Biogaz Vallée

Qu'est-ce que la méthanisation ? Pourquoi le Conseil général de l'Aube s'engage-t-il dans le projet national de Biogaz Vallée ?

03 décembre 2011

Au vu de l’étude de faisabilité réalisée début 2011, le Conseil général a décidé de favoriser le développement, dans l’Aube, d’une filière économique d’avenir : la filière « méthanisation ». Il fait partie des membres-fondateurs de l’association nationale Biogaz Vallée ®, structure d’animation de la filière qui a été créée le 16 novembre à Troyes, sur la Technopole de l'Aube en Champagne.
L'objectif du Conseil général est d'inscrire l’Aube, très tôt, dans le développement de la filière française de méthanisation - et de devenir un pôle de référence et d’excellence en la matière (formation & recherche, notamment). Sont en particulier envisagées : la création d’un laboratoire de recherche appliquée et la construction d’un démonstrateur à vocation industrielle, pilote en France.

BiogazVallee_standPollutec2011
Salon Pollutec, Paris déc. 2011. Nathalie Kosciusco-Morizet, ministre de l'Ecologie, du développement durable, des transports et du logement salue la naissance de la Biogaz Vallée, sur le stand puis dans son discours.Salon Pollutec, Paris déc. 2011. Nathalie Kosciusco-Morizet, ministre de l'Ecologie, du développement durable, des transports et du logement salue la naissance de la Biogaz Vallée, sur le stand puis dans son discours.

  • Qu'est-ce que la méthanisation ?
  • La méthanisation, filière d’avenir pour la France et pour l’Aube
  • L’Aube, territoire propice au développement de la filière méthanisation
  • Le Conseil général de l’Aube, membre fondateur de la Biogaz Vallée ®
  • Les missions de la Biogaz Vallée ®
  • Ce qui se dessine dans l’Aube
  • Pour en savoir plus

Qu'est-ce que la méthanisation ?
La méthanisation est un procédé qui permet de produire une énergie renouvelable dite « biogaz » à partir de matières organiques issues, notamment, de l'activité agricole ou agroalimentaire. Le biogaz peut être valorisé sous plusieurs formes : électricité, chaleur, ou encore «biométhane » utilisé comme biocarburant ou injecté dans le réseau de gaz naturel.

La méthanisation est un procédé biologique naturel qui s'apparente à la digestion des aliments. Elle repose sur la transformation de la matière organique en biogaz, par l'action de micro-organismes vivant en milieu anaérobie (c'est-à-dire sans oxygène).
Transposé au monde industriel, ce procédé est reproduit dans des cuves hermétiques chauffées et brassées : des «méthaniseurs » ou « digesteurs ». La matière restante (dite « digestat ») sert d'amendement et de fertilisant naturel pour l'agriculture.

La méthanisation offre ainsi un triple avantage. Elle valorise les matières organiques pour produire tout à la fois de l'énergie renouvelable et des apports naturels pour l'agriculture qui limitent le recours aux engrais de synthèse. 

La méthanisation, filière d’avenir pour la France
- Le marché de la méthanisation est actuellement sous-exploité (seulement une quarantaine d’unités de méthanisation agricole en France, contre plus de 5 000 en Allemagne),
- La filière s’inscrit dans l’objectif du Grenelle de l’environnement de « 23 % d’énergie renouvelable à l’horizon 2020 »,
Elle bénéficie, de plus, du nouveau soutien public à la filière :
- Revalorisation du tarif d’achat de l’électricité produite à partir de biogaz, annoncée par l’Etat en mai 2011 ;
- Autorisation d ‘injecter du biogaz issu de la méthanisation dans les réseaux de gaz naturel

La méthanisation, filière d’avenir pour l’Aube

- Circuits courts, vertueux sur le plan environnemental (proximité des apports, proximité de consommation de l’énergie),
- Création d’emplois non délocalisables, donc pérennes,
- Renforcement des capacités de recherche & développement et de formation professionnelle aux nouveaux métiers du développement durable
- Renforcement des synergies avec le monde industriel en vue de permettre aux PME/PMI locales, notamment, d’être présentes sur le marché des équipements industriels liés à la méthanisation (marché en développement).

L’Aube, territoire propice au développement de la filière méthanisation
L’étude de faisabilité a montré la co-existence, dans l’Aube, de nombreux atouts propices au développement de la filière :
- important gisement de ressources renouvelables susceptibles d’être transformées en biogaz (les coproduits de l’activité agricole et agroalimentaire),
- vivier de chercheurs de haut niveau pouvant être mobilisé pour continuer à faire progresser les connaissances en matière de méthanisation,
- présence d’un tissu d’entreprises adapté pour la construction, l’exploitation et la maintenance d’unités de méthanisation (70 entreprises identifiées pour le seul secteur de la maintenance industrielle)
- situation géographique favorable, proche des principaux acteurs (Allemagne, Danemark, Belgique), à la croisée des marchés existants (moitié nord de la France) et à développer (notamment au sud du pays).

Le Conseil général de l’Aube, membre fondateur de la Biogaz Vallée ®
Le Conseil général de l’Aube et la Chambre d’agriculture de l’Aube sont parmi les membres fondateurs de la Biogaz Vallée®, aux côtés de la Sté Holding Verte (développeur-investisseur spécialisé dans la méthanisation).
Présidée par Lionel LE MAUX (co-fondateur de la Sté Holding Verte), la Biogaz Vallée® bénéficie d’une expertise scientifique d’excellence à travers son président d’honneur : René MOLETTA, chercheur français de renommée internationale dans le domaine du biogaz (30 années de recherches à l’INRA et 5e au monde pour la publication d'articles scientifiques sur la méthanisation dans des revues internationales à comité de lecture). 

 

Les missions de la Biogaz Vallée ®
La Biogaz Vallée® se positionne comme LE cluster dédié à la méthanisation,autrement dit, comme LE pôle national d’excellence et d’innovation..

L’association entend :

-  « fédérer, animer et soutenir » la filière industrielle et scientifique française de méthanisation afin « d’accélérer sa construction et de valoriser un potentiel biogaz encore sous-exploité ». Et cela, à partir d’un ancrage territorial dans le département de l’Aube.
- se positionner comme vecteur économique, en attirant et accompagnant les entreprises désireuses de se développer sur le marché de la méthanisation,
- promouvoir de nouveaux savoir-faire et des filières de formation autour des métiers du biogaz,
- favoriser le partage des connaissances à travers partenariats et manifestations

Biogaz : ce qui se dessine dans l’Aube
Développement de la filière dans toutes ses dimensions à travers :

  • le développement de la recherche
  • le développement de la formation,
  • l’implantation d’unités de méthanisation

Deux projets pourraient notamment voir le jour dans l’Aube :
1) Un laboratoire de recherche appliquée (laboratoire analytique à vocation d’expertise, de développement, et de services aux entreprises du secteur biogaz)
Ce laboratoire aurait vocation à créer une synergie entre chercheurs et industriels. Il pourrait être implanté en 2012 sur la Technopole de l’Aube (Troyes-Rosières), au sein de la pépinière d’entreprises.
2) Construction d’un site de démonstration destiné aux industriels, unique en France (digesteur de 60 m3)

Plus gros que les digesteurs pilotes existants – mais de taille limitée cependant (environ 5 m de diamètre sur 3 m. de haut) –, ce digesteur permettrait de tester la production de biogaz pour l’application industrielle avec plus de fiabilité que celle obtenue aux stades « laboratoire » ou « petit pilote ». Sa localisation reste à préciser.

Pour en savoir plus
Plaquette de la Biogaz Vallée téléchargeable sur le site Internet de la Biogaz Vallée

 

Partager cet article :
| Autres

A voir aussi : Toutes les actualités Entreprises, innovation Toutes les actualités de la catégorie Economie

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas