page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Eurodif prêt à s'implanter sur le parc logistique de l'Aube

Eurodif prêt à s'implanter sur le parc logistique de l'Aube

L'enseigne nationale Eurodif ("Maison et Mode à petits prix") a choisi le parc logistique de l'Aube pour y créer sa future plateforme logistique.

17 octobre 2012

L'enseigne nationale Eurodif (groupe Omnium) vient d'annoncer son intention d'implanter sa future plateforme logistique au sud de Troyes, sur le parc logistique de l'Aube (un des 4 parcs d'activités départementaux créés par le conseil général de l'Aube).

Né en 1980 à Brest, Eurodif propose une offre "Maison et Mode à petits prix" à travers 79 magasins répartis dans toute la France, en centre-ville. En 2011, l'enseigne indique avoir réalisé un chiffre d'affaires de 203 M€ TTC et employé plus de 1 500 collaborateurs.

L'ouverture de sa nouvelle plateforme sur le parc logistique de l'Aube est au coeur de son "projet de réorganisation de sa chaîne logistique".

Pour l'enseigne, ce nouvel entrepôt unique, moderne, et entièrement mécanisé, est "la condition indispensable au maintien de la compétitivité et du développement" d'Eurodif.

Le choix du parc logistique de l'Aube, près de Troyes, s'explique par "la proximité du barycentre Eurodif et de l'un des 3 entrepôts actuels Eurodif (celui de Lavau, Aube)".

Le futur entrepôt - un bâtiment unique de 24 000 m2 - doit assurer l'ensemble de des activités logistiques d'Eurodif à l'horizon 2014 (flux magasins + Internet) .
Entièrement mécanisé et informatisé, il sera notamment équipé de convoyeurs et de trieurs mécanisés de façon à pouvoir mettre en place, notamment, un processus de réassort à la pièce.

"Pouvoir répondre sans délai aux besoins de réassort des magasins" est devenu "un enjeu primordial face à une concurrence de plus en plus vive et à une pression accrue de la clientèle" souligne Eurodif.

L'enseigne indique que ses 3 actuels dépôts d'entreposage et de distribution à Brest (Finistère) et Lavau (Aube) relèvent d'une organisation logistique désormais "inadaptée car non mécanisée, pas assez productive ni réactive, souvent saturée". Plus globalement, poursuit Eurodif, "l'organisation actuelle est incompatible avec l'ensemble des développements envisagés : ouverture de nouveaux magasins et lancement du commerce en ligne".

Notre photo : l'entrepôt de stockage de 24 700 m2, en cours de construction, sur le territoire de Buchères. Réalisation :  Sté Concerto Développement. (photo Didier Guy).

Partager cet article :
| Autres

A voir aussi : Toutes les actualités Entreprises, innovation Toutes les actualités de la catégorie Economie

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas