page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Plan Internet haut débit : démarrage des travaux

Plan Internet haut débit : démarrage des travaux

Les travaux du Plan Internet haut débit ont démarré cet automne. 4 450 lignes, réparties sur 41 communes, sont concernées par cette première phase de travaux. Les premières montées en débit sont prévues dès mai 2015.

18 novembre 2014

Le coup d’envoi des travaux du Plan Internet haut débit du Conseil général a été donné cet automne avec la mise en chantier des 3 premiers lots. 20 sous-répartiteurs seront bientôt raccordés par fibre optique à leur central téléphonique. Cette première opération bénéficiera à 4 450 lignes réparties sur 41 communes. Les montées en débit se feront à partir de mai 2015 et s’échelonneront ensuite, mois par mois, jusqu’à fin 2015.

travaux de génie civil plan Internet haut débit
L'entreprise Sobeca en action dans le secteur d'Epothémont. En un seul passage, la trancheuse creuse la tranchée, dépose la fibre et rebouche la saignée effectuée.

 

Voté en 2013 par les conseillers généraux, le Plan Internet haut débit pour l’Aube prévoit la montée en débit pour 11 000 lignes du département, réparties sur 90 communes. L’objectif est qu'aucun Aubois n'ait un débit inférieur à 2 Mb/s. Pour 10 000 lignes, le débit sera même supérieur à 8 Mb/s.

Ce plan de 17 millions d’euros TTC, entièrement financé par le Conseil général, représente « un investissement prioritaire » pour le président Philippe Adnot et son assemblée. « Parce que tout le monde doit avoir accès à Internet, et pas seulement les secteurs à forte densité de population », le plan Internet haut débit s’accompagne d’une aide à l’équipement satellite pour les usagers qui, après travaux, garderaient un débit inférieur à 2 Mb/s.

En savoir plus sur :

Vers un quasi triplement du Plan Internet haut débit ?

Lors de sa session de mai 2014, le Conseil général a approuvé le principe d’une évolution du plan initial, conditionnée par l’obtention de financements de l’Etat (FSN – Fonds de soutien numérique), de l’Europe (FEDER – Fonds européen de développement régional) et de la région Champagne-Ardenne. Les 19 et 20 janvier, le Conseil général décidera d’étendre ou non son plan initial, en fonction des financements qu’il aura obtenus.

Coût du plan élargi : 47 millions d’euros TTC.

Le schéma amplifié prévoit notamment :

  • d’ « opticaliser » 14 centraux téléphoniques afin de pouvoir raccorder la fibre optique à 23 sous-répartiteurs supplémentaires,
  • de commencer à déployer la fibre jusqu’à l’abonné.

Photos : Sylvain Bordier

Partager cet article :
| Autres

A voir aussi : Toutes les actualités Collectivités Toutes les actualités Tourisme Toutes les actualités Enfance, famille Toutes les actualités Entreprises, innovation Toutes les actualités Jeunesse, scolarité Toutes les actualités Personnes handicapées Toutes les actualités Personnes âgées Toutes les actualités Associations Toutes les actualités de la catégorie Qualité de vie

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas