page accueil www.cg-aube.fr

Maison
  • Accueil
  • Le Conseil départemental

Le Département adopte un nouveau plan pour préserver son autofinancement

Le Département adopte un nouveau plan pour préserver son autofinancement

Alors que l’État ne tient pas ses engagements en matière sociale, le Département de l’Aube est contraint d’adopter un plan de maîtrise de l’autofinancement.

19 octobre 2015

Au lendemain du congrès des Départements de France où, à l’unisson, 80 présidents ont tiré la sonnette d’alarme et sommé l’État de régler son dû, le Département de l’Aube, réuni en session publique lundi 19 octobre 2015, a adopté un plan de maîtrise de l’autofinancement.

Le Département de l’Aube est, comme de nombreux autres Départements, aujourd’hui menacé d’asphyxie financière. Et pour cause, ses dépenses sociales obligatoires (Allocations individuelles de solidarité et frais d’hébergement) n’ont cessé d’augmenter ces dernières années (+11 M€ en 2015) alors que les dotations de l’État ont, elles, diminué (–4M€ en 2015 pour l’Aube).

Souhaitant préserver sa capacité à investir et à aider les projets de ses partenaires (communes et groupements de communes), le Département de l’Aube prévoit 15 millions d’euros d’économies annuelles.

Son plan, repose sur une approche exhaustive, équitable, solidaire et comparative. Il est réparti en trois parts égales : 5 millions d’économies dans les dépenses sociales, 5 millions d’économies dans le fonctionnement du Département, 5 millions de baisse de subventions diverses.

 

En savoir plus sur le Plan de maîtrise de l’autofinancement (PDF 345.9 Ko).

Discours de Philippe Adnot, président du Conseil départemental de l’Aube, en ouverture de session (PDF 140 Ko).

Partager cet article :
| Autres
Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas