page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Rosières-près-Troyes : Le Conseil général a rénové et agrandi l'auberge de jeunesse

Rosières-près-Troyes : Le Conseil général a rénové et agrandi l'auberge de jeunesse

Conscient de l’importance de l’auberge de jeunesse de Rosières en matière d’accueil touristique, le Conseil général, propriétaire du site, a élaboré un vaste programme de travaux, conjointement avec l’équipe de l’auberge et la Fédération unie des auberges de jeunesse.

31 mai 2007

OBJECTIF :
Rendre l’auberge plus attractive en lui permettant de passer de 2 à 3 sapins dès à présent, puis à 4 sapins rapidement. (Sapins = classement international des auberges de jeunesse).
CAPACITE : 104 lits
COÛT DE L'OPERATION : 1 million d’euros HT
FINANCEMENT :  Europe (541 000 €), Conseil général (240 000 €), Région (183 000 €), Chèques vacances (56 000 €)
MAÎTRISE D'OUVRAGE : Conseil général de l’Aube, propriétaire du site
ARCHITECTE : A2 Architectes Plumey / Renard (Bar-sur-Aube)

Les temps forts du chantier :

  • retrouver l’entrée historique sous le porche ancien,
  • créer un véritable point d’accueil, inexistant jusqu’alors, grâce à l’aménagement d’un hall d’entrée en extension du bâtiment d’hébergement,
  • mettre aux normes la cuisine collective
    Le nouvel espace accueil de l'AJ
    Le nouvel espace accueil de l'AJ (c) Trinité photo
    et aménager une cuisine individuelle pour permettre aux voyageurs d’être autonomes,
  • permettre aux personnes à mobilité réduite d’accéder à tous les rez-de-chaussée des bâtiments existants, et d’y être logées (1 chambre réservée + 1 chambre chauffeur également accessible),
  • proposer une meilleure offre en terme de salles de réunion ou d’exposition en rénovant des espaces non utilisés jusqu’alors : la Chapelle, l’ancienne cuisine et un bureau situés dans la partie ancienne,
  • améliorer le confort des chambres grâce au renouvellement du mobilier, à la rénovation du chauffage et à la mise en place de serrures spécifiques à l’hôtellerie,
  • également : remplacement des vieilles canalisations en plomb, amélioration de la détection incendie, mise aux normes électriques, amélioration du confort thermique (isolation des combles, remplacement des convecteurs électriques par de nouveaux convecteurs reliés à un automate de gestion, création d’une chaufferie gaz pour les nouveaux espaces).

 

L'AJ de Rosières fête ses 70 ans
L’Auberge de jeunesse de Rosières a vu le jour en 1937 sur le site de l’ancienne abbaye Sainte-Scholastique.  Elle est la seule auberge de jeunesse du département.
Tout au long de l’année, elle accueille une clientèle d’individuels, en particulier, des familles peu aisées qui, grâce aux tarifs très attractifs des Auberges de jeunesse, peuvent partir en vacances (11,30 € la nuit hors petit-déjeuner pour une auberge 2 sapins, 11,80 € pour une auberge classée 3 sapins).
De multiples groupes français et étrangers y font escale : associations de jumelage, clubs sportifs (pour leur assemblée générale), associations caritatives, scouts, séminaires d’intégration d’écoles parisiennes…
Sur une année, cela représente 5 500 nuitées. Un chiffre qui devrait augmenter suite aux travaux menés.

L’auberge de jeunesse de Rosières joue également un véritable rôle social, en accueillant gratuitement des personnes en situation de grande difficulté. Elle fait d’ailleurs partie du plan départemental d’hébergement d’urgence.
Elle ne pourrait fonctionner, sans l’implication active de bénévoles : ils sont ainsi une vingtaine à travailler toute l’année pour accueillir les voyageurs dans de bonnes conditions. L’auberge de jeunesse de Rosières compte également parmi ses équipes des personnes en contrats aidés et remplit ainsi un rôle d’insertion au profit des plus démunis.
Grâce au réseau des auberges, des stagiaires, notamment québecois, anglais et allemands, viennent compléter cette équipe à la pleine saison.

Partager cet article :
| Autres
Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas