page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Penser le "bien vieillir" avec le Département

Penser le "bien vieillir" avec le Département

Le Département installe la « Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées » (CFPPA) sur le territoire
en présence de Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des personnes âgées et de l’autonomie au ministère des Affaires sociales et de la santé.

13 septembre 2016

Avec près de 81 500 personnes de plus de 60 ans sur les 306 500 habitants que compte l’Aube, le Département est très conscient des enjeux liés à la perte d’autonomie. C’est pourquoi il s’engage en faveur de la prévention auprès des personnes âgées. Avec de nombreux partenaires, il a procédé mardi 13 septembre 2016 à l’installation de la «Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées» (CFPPA). Ce dispositif s’inscrit dans le cadre de la loi d’adaptation de la société au vieillissement votée le 28 décembre 2015.

Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des personnes âgées et de l’autonomie au Ministère des Affaires sociales et de la santé, a accepté de venir dans l’Aube pour introniser ce dispositif qui doit se déployer dans l’ensemble des départements du territoire national.

A quoi sert la CFPPA ? 

La «Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées» a pour objectif de programmer et de coordonner, dans chaque département, les dépenses en matière de prévention de la perte d’autonomie.

Elle fédère de nombreux acteurs : Département (coordinateur), Etat, Agence régionale de santé (ARS), caisses de retraite, collectivités et associations d’usagers.... le tout présidé par le président du Conseil départemental, Philippe Adnot.

Ensemble, les partenaires doivent diagnostiquer les besoins des plus de 60 ans résidant dans l’Aube et recenser les initiatives locales pour mettre en place un plan d’actions pluriannuel autour de quatre thématiques :

  1. promouvoir une culture commune du « bien-vieillir »,
  2. conserver une vie sociale et lutter contre l’isolement,
  3. adapter l’environnement et l’habitat,
  4. améliorer la nutrition des personnes âgées. 

Des actions concrètes sur le territoire aubois

Doté d’un budget de 500 000 €, le programme 2016 comporte notamment des actions collectives de prévention. D’autres thèmes seront ensuite abordés, tels que les résidences autonomie ou l’accompagnement des proches aidants.

Dans l’Aube, un programme d’activités sera ainsi proposé dès le 4ème trimestre par l’ADMR, le Régéma (le Réseau gérontologique et mémoire), Madopa (le centre expert en technologies et services pour le maintien en autonomie des personnes âgées), le comité d’hygiène bucco-dentaire, l’association Siel Bleu (Sport, initiatives et loisirs) ainsi que par les unités personnes âgées/personnes handicapées du Département.

Retrouvez toutes les informations pratiques ici.

Partager cet article :
| Autres

A voir aussi : Toutes les actualités Personnes âgées Toutes les actualités de la catégorie Santé Social

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas