page accueil www.cg-aube.fr

Maison

TRANSPORT : IMPORTANT Dépose de barrières de dégel !

TRANSPORT : IMPORTANT   Dépose de barrières de dégel !

Depuis le 30 janvier dernier, le Département a mis en place des barrières de dégel sur le réseau routier départemental.
Ces limitations de tonnage avaient pour objectif de préserver les chaussées durant la période de dégel. A partir du 6 février, elles ne sont plus nécessaires.

03 février 2017

Lundi 6 février à partir de 8 heures, le Conseil départemental de l'Aube procède à la levée des barrières de dégel. Cette mesure concerne l'ensemble des routes départementales placées sous restrictions de tonnage à 7,5 tonnes et 12 tonnes (ou ½ charge). Cette dépose de barrières de dégel fait l'objet d'un nouvel arrêté temporaire.

Ponctuellement, sur des sections de routes départementales restées sensibles au dégel, des mesures temporaires de limitations de tonnage pourraient être mises en œuvre.

Des informations complémentaires sont disponibles sur le site www.aube.fr, notamment la réglementation spécifique aux barrières de dégel ainsi que la toute dernière carte de classement des routes (arrêté du 30/09/08).

 

Les barrières de dégel : comment ça marche ?

  • Le dégel et les routes

Lorsqu’il gèle longtemps, le sol est gorgé d’eau gelée, autrement dit de glace. A ce jour (23 janvier 2017), le sol est gelé sur une profondeur comprise entre 30 et 50 cm selon les secteurs du département. Lors du dégel, quand la glace fond, les chaussées sont comme des éponges imbibées d’eau et donc très souples. Si des véhicules trop lourds circulent sur des routes qui ne sont pas renforcées, cela entraîne des dégradations immédiates et irrémédiables : effondrements, profondes ornières…

  • Une barrière de dégel pour préserver la route

Les barrières de dégel sont une interdiction de circuler sur certains axes au-delà de certains tonnages.

 Objectif : éviter au maximum la dégradation des routes qui, sans cela, pourraient être impraticables pour tous, pendant plusieurs mois, avant de pouvoir être réparées. Outre la gêne occasionnée, cela nécessiterait de longs et coûteux travaux... ce qui  pénaliserait l’ensemble des usagers.
Les barrières sont posées en dernier recours pour limiter l’impact sur le transport de marchandises.

 

Partager cet article :
| Autres

A voir aussi : Toutes les actualités Collectivités Toutes les actualités de la catégorie Route et Transport

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas