page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Paris tenus pour le Conseil général avec la revente du terrain du Moulinet (Pont-Ste-Marie) :

L’Estac a été sauvée.
Intégré à l’éco-quartier réalisé par la commune, le terrain répondra aux besoins de logements de qualité de l’agglomération troyenne
L’opération ne coûte pas un centime au contribuable

30 janvier 2008

Trois ans et demi après avoir sauvé le club de football l’ESTAC en lui rachetant un terrain de 6,5 hectares à Pont-Ste-Marie (au lieu-dit Le Moulinet), le Conseil général de l’Aube a décidé de revendre cet espace au groupement local SIABA/SEDA.
Engagements tenus : l’opération, équilibrée, ne coûte pas un centime au contribuable.
Elle permet aussi d’engager un programme immobilier, intégré à l’éco-quartier de Pont-Ste-Marie, qui renforcera l’offre de logements de qualité dont l’agglomération troyenne a bien besoin - pour attirer des cadres, notamment.

En juin 2004, le Conseil général avait racheté à l’ESTAC cette vaste et belle parcelle au prix du terrain constructible (46 € le m2) -  alors que le lieu, à l’époque, n’avait pas encore cette valeur. L’objectif n’était pas seulement d’éviter la disparition de l’ESTAC en lui permettant de présenter des comptes acceptables par les instances nationales du football.
D’emblée, le Conseil général avait indiqué que ce terrain, appelé à devenir constructible, conforterait le projet d’éco-quartier lancé par la commune de Pont-Ste-Marie.

Confiance à deux aménageurs locaux : SEDA et SIABA
Depuis, Pont-Ste-Marie a modifié, comme prévu, ses documents d’urbanisme. Le terrain est effectivement devenu constructible et a pris la valeur escomptée. Le Conseil général a toutefois souhaité maîtriser les conditions de sa vente. Refusant la surenchère, il a décidé de vendre à 47,5 € le m2 : un coût raisonnable qui lui permet d’équilibrer l’opération tout en évitant une éventuelle flambée des prix. Si le Conseil général a choisi de vendre au groupement SIABA/SEDA, c’est qu’il fait confiance à ces deux aménageurs locaux pour réaliser un projet équilibré, dans le parfait respect du cahier des charges élaboré par la ville de Pont-Ste-Marie et par le Conseil général.
Réunies dans une SNC (société en nom collectif), la SIABA et la SEDA viabiliseront le terrain ; après quoi, elles offriront des droits à construire à plusieurs opérateurs, afin d’assurer la variété des programmes (habitat individuel, habitat collectif, accession à la propriété, locatif, opérateurs privés et publics).
Au-delà du strict équilibre financier (prix de vente/prix d’achat), l’opération est  particulièrement gagnante. La présence de l’ESTAC, 3 ans après, ce ne sont pas seulement des retombées économiques (fiscales, financières). C’est aussi beaucoup, en terme d’image…

Partager cet article :
| Autres
Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas