page accueil www.cg-aube.fr

Maison

De l'école à l'université le Conseil général injecte 52M€ dans l'enseignement

De l'école à l'université le Conseil général injecte 52M€ dans l'enseignement

Le 8 septembre 2008, le Conseil général de l’Aube a tenu sa conférence de presse de rentrée au collège Pithou (Troyes). En 2008, le Conseil général dépensera 52 millions d’euros (M€) au profit de l’enseignement, soit 16% de son budget. La majeure partie de la dépense concerne la rénovation et l’entretien des collèges, ainsi que les transports scolaires.

05 septembre 2008

Six collèges en rénovation lourde

  • Pithou (Troyes)

Le collège est en rénovation globale. Le bâtiment comprenant la nouvelle restauration et la salle polyvalente ont été livrés à la rentrée, ainsi que l’administration. L’achèvement total du chantier est prévu dans 2 ans.
Montant du chantier : 9 200 000 € TTC
Le collège compte 566 élèves dont 300 demi-pensionnaires.

  • Amadis-Jamyn (Chaource)

L’administration, le centre de documentation et d’information ont été livrés à la rentrée. Le nouveau bâtiment comprenant des salles d’enseignement général, de SVT, de sciences physiques, le pôle technologique et la salle polyvalente sera livré pendant l’hiver,
Montant du chantier : 3 500 000 € TTC

  • Charles-Delaunay (Lusigny-sur-Barse)

les travaux débuteront à l’automne si les appels d’offres sont fructueux.
Montant du chantier : 2 600 000 € TTC

  • Marie-Curie (Troyes)

la dernière tranche de travaux consistant en la construction d’un bâtiment comprenant une salle polyvalente et des salles de musique devrait s’achever au printemps 2009.
Montant de cette dernière phase : 930 000 € TTC

  • Cité scolaire Bachelard (Bar-sur-Aube)

les travaux de rénovation de l’intendance et de l’internat garçon devraient s’achever durant l’hiver 2009, la restauration quant à elle devrait être livrée pour l’été 2010. Les délais dépendent du résultat des appels d’offres et des conditions météorologiques, comme pour tout chantier.
La chaufferie bois qui est en cours de travaux sera mise en route pour l’hiver.
Montant du chantier : 12 000 000 € avec une participation de la Région Champagne-Ardenne

  • Beurnonville (Troyes)

l’aile Nord (le long de la rue du 1er BCP) auparavant occupée par différents services administratifs est en travaux depuis mars et devrait être livrée au collège fin 2009.
Montant du chantier collège : 10 500 000 € TTC

Paul Langevin (Romilly-sur-Seine) :
le programme de travaux est en cours de finalisation.

1,8 M€ de travaux d’entretien
Tout au long de l’année, les équipes du Conseil général engagent et suivent le bon déroulement des grosses réparations et travaux d’entretien dans les collèges.
Ils sont menés pour l’essentiel pendant l’été afin de ne pas gêner la vie scolaire.
Budget travaux d’entretien pour 2008 : 1,8 million d’euros TTC


Multimédia : 21 collèges équipés d’ici 2009
Plutôt que d’équiper chaque collégien d’un ordinateur portable, le Conseil général de l’Aube a fait le choix d’installer des salles multimédia dans les collèges afin de permettre aux élèves d’accéder à cet outil en étant encadrés par un professeur.
Le Conseil général a décidé d’accélérer le rythme des installations. Ainsi, en 2009, 21 des 25 collèges publics devraient être équipés. Les 4 restants le seront dans le cadre de leur rénovation globale.

Les 13 collèges déjà équipés
La Voie Châtelaine (Arcis-sur-Aube ), Paul Portier (Bar-sur-Seine) , Amadis-Jamyn (Chaource), Eugène-Belgrand (Ervy-le-Châtel), Albert-Camus et Pierre-Brossolette (La Chapelle-Saint-Luc), Jean-Moulin (Marigny-le-Châtel), Pierre-Labonde (Méry-sur-Seine), Euréka (Pont-Sainte-Marie), Le Noyer-Marchand et Paul-Langevin (Romilly-sur-Seine), Paul-Langevin (Sainte-Savine) et Marie-Curie (Troyes).

7 collèges devraient être équipés d’ici janvier 2009
Othe-et-Vanne (Aix-en-Othe), Julien-Régnier (Brienne-le-Château), Jean-Jaurès (Nogent-sur-Seine), Les Roises (Piney), La Villeneuve (Saint-André-les-Vergers), Les Jacobins (Troyes) et Nicolas-Bourbon (Vendeuvre-sur-Barse).
Enfin le collège Max-Hutin de Bouilly sera équipé courant 2009, une fois que les travaux nécessaires pour avoir une salle adéquate pour l’implantation de l’espace multimédia seront effectués.
4 collèges seront équipés dans le cadre de leur rénovation globale ou de travaux importants : Bachelard (Bar-sur-Aube), Charles-Delaunay (Lusigny-sur-Barse) et 2 collèges à Troyes : Beurnonville et Pithou.

Les collèges sont également équipés d’ordinateurs destinés aux élèves et installés en salle informatique ou au CDI. Fin 2007, le ratio d’équipement était de 5,47 élèves par ordinateur.
A noter, depuis 2007 : tous les matériels informatiques sont livrés marqués d’un tatouage Antivol.


4,5 M€ pour le fonctionnement
Le Conseil général intervient également dans le financement du fonctionnement (chauffage, électricité, gaz, téléphone…) et de l’équipement en matériel des collèges tant publics que privés.
Montant global : 4,5 millions d’euros pour 2008

Collèges publics (25 collèges)

  • Fonctionnement : Total des dotations versées par le Département : 2,6 M€
  • Equipement en matériel et mobilier : 680 000 € dont 500 000 € pour l’informatique et le multimédia

Collèges privés (9 collèges)

  • Fonctionnement :Total des contributions versées par le Département : 485 000  €
  • Contribution aux dépenses relatives aux agents TOS : 482 000 €
  • Investissements (travaux et acquisition de matériel) : 183 000 €


191 agents TOS intégrés à la fonction publique territoriale
Depuis le 1er janvier 2005, le conseil général est responsable du recrutement et de la gestion des personnels techniciens, ouvriers et de service (TOS) exerçant leurs missions dans les collèges (restauration, accueil, entretien général et technique).
Depuis le 1er janvier 2006, les agents TOS sont individuellement mis à disposition du Conseil général.
A partir de cette date et jusqu’à fin 2007, ils pouvaient choisir entre l'intégration dans la fonction publique territoriale et le détachement sans limitation de durée. Au final sur 242 agents TOS : 191 ont choisi d’intégrer la fonction publique territoriale, autrement dit le Conseil général ; 40 sont en détachement et 11 ont été recrutés directement par le Conseil général.
Par ailleurs, le Conseil général apporte une contribution de 482 000 € aux dépenses relatives aux agents TOS des collèges privés.


L’aide du Conseil général à l’enseignement primaire
Allant au-delà de ses obligations, le Conseil général de l’Aube a choisi d’aider les communes à assumer la construction et l’entretien des écoles primaires du département.
Montant investi : près de 2 millions d’euros.


L’aide du Conseil général à l’enseignement supérieur
Après l’extension de l’IUT et de l’UTT en 2007, le Conseil général livre, àla rentrée 2008, l’extension du restaurant universitaire situé sur la Technopole de l’Aube. Le restaurant pourra désormais servir 1 500 couverts le midi. Réalisée sous maîtrise d’ouvrage du Conseil général, cette extension est financée par le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) de Reims.
Une fois achevée, elle sera, comme le restaurant existant, remise à l’Etat.Le Conseil général étudie actuellement une 2e extension de l’Université de technologie de Troyes, afin d’atteindre une capacité d’accueil de 3 000 étudiants. Les travaux pourraient débuter durant l’hiver 2009.
Par ailleurs, il intervient dans le fonctionnement des établissements ; 1,8 millions d’euros de subventions ont été versés à :

  • l'Université de technologie de Troyes (UTT),
  • l'ESC Troyes – Ecole supérieure d’arts appliqués (ESAA),
  • l'IUT de Troyes pour la préparation au diplôme « Gestion des opérations logistiques »,
  • au Centre universitaire de Troyes,
  • au Centre d’études médicales de Troyes.


Le Conseil général solidaire des familles : plus de 567 000 € d’aides


Cantines scolaires
Abaissement du prix de repas réclamé aux familles grâce à 0,85 € par repas versés aux collectivités ou associations gestionnaires.
Participation aux classes de découverte
1,05 € par élève et par jour
Bourses départementales d’études
884 bourses allouées au cours de l’année scolaire 2007/2008 (497 bourses pour l’enseignement supérieur, 256 pour l’enseignement professionnel, 131 pour les lycées).
137 primes départementales à l’apprentissage.


Le transport scolaire gratuit pour 17 500 élèves
Transporter gratuitement les élèves n’est pas une obligation des conseils généraux. Le Conseil général de l’Aube a fait le choix d’offrir ce service à la population auboise, hors zones urbaines de Troyes et de Romilly. Ainsi, le Conseil général transporte gratuitement plus de 17 500 élèves de la maternelle à la terminale pour un coût de près de 16 millions d’euros en 2007.
Le transport scolaire représente 5 millions de kilomètres parcourus dans l’année par 240 cars qui circulent sur 285 circuits scolaires différents.
Le Conseil général finance également à 100 % le transport des élèves et étudiants handicapés (transport d’approche domicile/établissement d’enseignement ou solution consistant à indemniser les familles assurant elles-mêmes le transport de leur enfant). Cela représente une dépense de 786 000 € en 2007 pour 153 élèves et étudiants.

 

Ce qui est nouveau à la rentrée 2008 /2009

  • Pour l’année scolaire 2008/2009, basculement des cours du samedi matin au mercredi matin pour la quasi totalité des 29 collèges aubois concernés par les circuits de transport scolaire gérés par le Conseil général (27 sur 29 collèges fonctionneront le mercredi matin ; les deux collèges basés respectivement à Brienne-le-Château et à Mesnil-Saint-Loup maintiennent les cours les samedis). Ce nouveau dispositif a conduit le Conseil général et son service des transports à revoir tous les enchaînements de circuits (rotations de véhicules) pour les mercredis matins.
  • Dès la rentrée, les écoles maternelles et primaires passeront, d’une part à quatre jours de scolarité obligatoire par semaine et ,d’autre part, verront la suppression des cours les samedis matins. Il s’ensuit que les quelques transports organisés exclusivement les samedis matins pour les écoles du 1er degré seront supprimés.
  • Passation de nouveaux marchés publics applicables à compter de la rentrée 2008. Les secteurs concernés sont les transports des mercredis après-midi (U.N.S.S.) et ceux d’élèves/étudiants handicapés. Ces deux marchés sont d’une durée de trois ans.
  • A l’instar de la rentrée 2007, la principale difficulté sera d’anticiper les éventuelles surcharges lors de la rentrée scolaire. En effet, dans les communes de la périphérie de l’agglomération troyenne ainsi que dans les cantons de Piney et d’Aix-en-Othe, la construction de nombreux lotissements a entraîné une augmentation de l’effectif des élèves à transporter.
Partager cet article :
| Autres
Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas