page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Une convention entre le Département et Pôle emploi pour un retour plus rapide à l'emploi

Une convention entre le Département et Pôle emploi pour un retour plus rapide à l'emploi

Le Département signe avec Pôle emploi une convention pour la mise en place d’un nouveau dispositif : l’accompagnement global des demandeurs d’emploi dont les bénéficiaires du RSA.

14 septembre 2017

Qu’est-ce que l’accompagnement global ?

L’accompagnement global est un dispositif qui permet d’organiser une complémentarité et une coordination de l’action des conseillers Pôle emploi et des travailleurs sociaux du Département. Il permet un suivi coordonné avec pour objectif un retour à l’emploi plus rapide des demandeurs d’emploi qui rencontrent des difficultés sociales dont les bénéficiaires du RSA.

Concrètement, des conseillers Pôle emploi exclusivement en charge de cet accompagnement travailleront en lien étroit avec les professionnels du travail social du Département pour retrouver une activité professionnelle.

Cet accompagnement a pour principaux objectifs de :

  • favoriser l’accès ou le retour à l’emploi par la prise en charge globale des difficultés sociales des demandeurs d’emploi, prévenant ainsi le risque de précarité et d’exclusion ;
  • améliorer l’accompagnement des demandeurs d’emploi en mobilisant les expertises des professionnels de l’emploi et du travail social de manière complémentaire ;
  • simplifier le parcours des demandeurs d’emploi grâce à un conseiller Pôle emploi dédié qui veille à l’articulation des réponses mobilisées sur les champs de l’emploi et du social ;
  • permettre aux travailleurs sociaux du Département de traiter les situations complexes des personnes en difficultés en saisissant les conseillers Pôle emploi.

Des personnels dédiés à Pôle Emploi et au Département

Pôle emploi dédie à cet accompagnement deux conseillers qui accompagnent chacun entre 70 et 100 personnes.

Le Département mobilise, quant à lui, deux travailleurs sociaux, recrutés spécifiquement dans le cadre de ce dispositif.

Une montée en charge progressive du dispositif est prévue. Un premier binôme interviendra sur la ville de Troyes. Un deuxième binôme travaillera dans le Barsuraubois et plus précisément sur les cantons de Bar-sur-Aube, Vendeuvre-sur-Barse et Soulaines-Dhuys. Suite à ce premier test, une extension au reste des territoires est à l’étude pour 2018.

 

Le financement

Ce nouvel accompagnement est financé par :

  • le Fonds Social Européen (FSE) pour les conseillers Pôle emploi à hauteur de 50% du coût des postes de conseillers,
  • le Fonds d’Appui aux Politiques d’Insertion (FAPI pour les années 2017-2019) pour les travailleurs sociaux du Département. Ce fonds créé par la loi de finances 2017 vise à apporter un soutien financier aux Départements qui s’engagent à renforcer leur politique d’insertion : le Département de l’Aube mobilise, à ce titre, une somme de 72 000 € pour l’année 2018.

 

Les racines de ce projet

L’accompagnement global fait suite au « Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale » et à la Conférence sociale de juin 2013 qui ont fait évoluer le cadre conventionnel du partenariat entre Pôle Emploi et les Départements.

Un accord cadre national entre l’ADF (Assemblée des Départements de France) et Pôle Emploi a été signé le 1er avril 2014. Ce protocole affirme une priorité partagée pour unir les efforts en vue de développer et accélérer l’accès ou le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi confrontés à des difficultés à la fois d’ordre social et professionnel, qu’ils soient bénéficiaire du RSA ou pas. L’accompagnement peut ainsi concerner tous les demandeurs d’emploi en difficultés sociales.

 

L’action du Département en matière d’insertion

Chef de file de l’insertion, le Département souhaite grâce à ce nouvel outil, qui s’inscrit dans une politique d’insertion globale, lever les freins du retour à l’emploi avec deux objectifs :

  • mieux répondre aux besoins des bénéficiaires du RSA en termes d’accompagnement,
  • tout en réduisant les dépenses d’allocations RSA (56,1 millions d’euros au titre de l’année 2017 financés par le Département).

Dans l’Aube au 30 juin 2017, le Département comptait 9 188 allocataires du RSA à sa charge. Un chiffre constant depuis les 18 derniers mois.

Avec 203,6 M€, l’action sociale du Département représente 61% du budget.

C’est le RSA qui arrive en tête des dépenses de solidarité (56,1 M€) suivi de l’action médico-sociale en faveur de l’enfance et de la mère (45 M€), de l’aide aux personnes âgées (43 M€), de l’aide aux personnes handicapées (37 M€) et enfin de diverses fonds de soutien (1 M€).

Partager cet article :
| Autres

A voir aussi : Toutes les actualités Collectivités Toutes les actualités Entreprises, innovation Toutes les actualités de la catégorie Economie

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas