page accueil www.cg-aube.fr

Maison
  • Accueil
  • Le Conseil départemental

Budget 2018 : le Département, ambitieux et tourné vers les territoires

Budget 2018 : le Département, ambitieux et tourné vers les territoires

En dépit de contraintes nouvelles et d’incertitudes au plan national, l’Aube creuse son sillon. Le Département se dote d’un budget ambitieux, ancré dans l’action — au quotidien comme au long terme, et tourné vers les territoires.

15 janvier 2018

Le budget 2018 du Département s’élève à 347,8 millions d’euros :

  • 72,3 M€ d’investissement (21% du budget)
  • 275,5 M€ de fonctionnement (79% du budget)

Ce budget primitif se caractérise par :
- un montant supérieur à 2017 (+ 15,5 M€, soit + 4,67 %) qui s’explique par la montée
  en puissance de certains projets :
vélovoie du tour du lac d’Orient, extension de la Cité du
  vitrail (Troyes), restructuration des collèges de Romilly-sur-Seine et d‘Ervy-le-Châtel,
  transformation de l’ancien village-vacances de Mesnil-St-Père, etc.

- des charges sociales incompressibles :
> RSA (revenu de solidarité active) : les crédits inscrits, stables par rapport à 2017
   en dépit d’un léger reflux du nombre de bénéficiaires, tiennent compte de la majoration
   à venir de l’allocation (+ 1 % en avril) ;
> APA (allocation personnalisée d’autonomie) : action soutenue, liée à l’augmentation
   constante du nombre des plus de 60 ans (+1,5 % par rapport à 2017) ;
> PCH (prestation de compensation du handicap) : stabilité du nombre de
   bénéficiaires.

- un reste à charge, pour le Département, des 3 allocations individuelles
  de solidarité (RSA, APA, PCH) estimé à 45,1 M€,
du fait de la non compensation
  intégrale de l’État. Depuis 2008, le cumul des sommes restant à la charge du Département
  atteint 381 M€, soit un volume 10 % supérieur au volume du budget global du
  Département pour 2018.

- des crédits en hausse pour la protection de l’enfance, liés à l’afflux des
  mineurs non accompagnés (MNA). En 2 ans (2016-2018), le nombre des jeunes étrangers
  pris en charge par le Département pourrait doubler : 100 MNA fin 1016, 146 MNA fin 2017,
  + 50 MNA attendus en 2018.

- un autofinancement maintenu à un niveau important : 26,3 M€ (excédent
  entre les recettes et les dépenses de fonctionnement pouvant être affecté à
  l’investissement).  

En maîtrisant les dépenses de fonctionnement sans remettre en cause la qualité du service, le Département préserve une forte capacité d’initiative qu’il utilise pour continuer à investir massivement, en de nombreux domaines.
Numérique, éducation, culture, accueil touristique… les projets, en cours pour la plupart, sont primordiaux pour l’attractivité de l’Aube : haut débit pour tous, restructuration de 3 collèges à Romilly-sur-Seine, à Ervy-le-Châtel et, prochainement, à Sainte-Savine, extension de la Cité du vitrail (Troyes), construction d’un bâtiment pour l’école d’ingénieurs ESTP (Troyes), transformation du village-vacances de Mesnil-St-Père, etc.
Outre ses propres chantiers (collèges, routes, stations nautiques, etc.), le Département accompagne les projets des territoires (maisons de santé, structures d’accueil de la petite enfance, etc.) et cofinance les équipements des communes (écoles, piscines, stades, etc.). Garant d’un aménagement équilibré, il contribue à la relance d’activités.
Le Département met également en œuvre toutes les solidarités, dans un contexte où les sollicitations ne faiblissent pas : protection de l’enfance, personnes démunies ou sans emploi, personnes âgées dépendantes. Et il demeure un partenaire fidèle des associations.
Enfin, ce budget 2018 est contruit sans augmentation de la fiscalité, pour la 8e année consécutive.

 

Retrouvez ici, les documents sur le budget 2018 :

 

Partager cet article :
| Autres

A voir aussi : Toutes les actualités Collectivités Toutes les actualités de la catégorie Conseil départemental

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas