page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Rentrée scolaire 2009 / 2010 : Le Conseil général fait le point sur ses actions

Lundi 7 septembre 2009, le Conseil général a tenu sa conférence de presse de rentrée au collège Amadis-Jamyn (Chaource). L'occasion de rappeler qu'il dépensera près de 53 millions d'euros (M€) en 2009 pour l'enseignement (16 % de son budget), majoritairement pour rénover et entretenir les collèges.

07 septembre 2009

6 collèges en rénovation complète
Financés entièrement par le Conseil général de l’Aube, hormis la cité Bachelard qui bénéficie d’un cofinancement de la Région pour la partie lycée.

  • Pithou (Troyes)

Le collège est en rénovation globale. Après la nouvelle restauration, la salle polyvalente et l’administration livrées en septembre 2008, les élèves découvrent, à la rentrée 2009, un bâtiment rénové comprenant 12 salles de classes. Il reste encore un bâtiment complet à rénover. Sa livraison devrait intervenir au 1er trimestre 2010.
Montant du chantier : 9 200 000 € TTC

  • Amadis-Jamyn (Chaource)

L’administration et le CDI ont été livrés en septembre 2008. Le nouveau bâtiment comprenant des salles d’enseignement général, de SVT, de sciences physiques, le pôle technologique et la salle polyvalente l’ont été pendant l’hiver. Pour leur retour en classe, les élèves bénéficient d’un restaurant scolaire agrandi et rénové, ainsi que de deux bâtiments rénovés. Il ne reste plus qu’un seul bâtiment en chantier. L’achèvement global de ce programme est prévu en novembre.
Montant du chantier : 3 500 000 € TTC

  • Charles-Delaunay (Lusigny-sur-Barse)

Les travaux d’agrandissement battent leur plein et s’achèveront en 2010.
Montant du chantier : 2 600 000 € TTC

  • Cité scolaire Gaston-Bachelard (Bar-sur-Aube)

Les travaux de rénovation de l’intendance et de l’internat garçon devraient s’achever au cours de l’été 2010. Suivront un premier bâtiment d’enseignement en octobre, puis le restaurant scolaire en novembre.  Resteront encore l’internat filles, l’administration et un 2e bâtiment d’enseignement.
Fin de chantier en 2012.
Montant du chantier : 12 000 000 € avec une participation de la Région Champagne-Ardenne au hauteur de 30% pour la partie lycée.
Ce chantier est complété par l’aménagement d’un parking pour les bus de ramassage scolaire dont la livraison devrait intervenir avant la fin de l’année. Cette opération est cofinancée à 50% par la Communauté de communes de la région de Bar-sur-Aube.

  • Beurnonville (Troyes)

L’aile Nord (le long de la rue du 1er BCP) auparavant occupée par différents services administratifs est en travaux depuis mars et devrait être livrée au collège au cours du 1er trimestre 2010.  Les élèves basculeront alors dans cette aile pour permettre le démarrage des travaux de l’aile sud dans laquelle sera également implantée la maison des syndicats.
Montant du chantier collège : 10 500 000 € TTC

  • Paul-Langevin (Romilly-sur-Seine)

Un concours d’architecture pour choisir le maître d’œuvre chargé des travaux est en cours. 4 cabinets d’architecture travaillent actuellement sur les esquisses de ce projet. Le choix du futur maître d’œuvre devrait intervenir pour la fin de l’année.


Près de deux millions d'euros pour entretenir les collèges
Tout au long de l’année, les équipes du Conseil général engagent et suivent le bon déroulement des grosses réparations et travaux d’entretien dans les collèges. Ce opérations sont menées pour l’essentiel pendant l’été afin de ne pas gêner la vie scolaire.
Budget travaux d’entretien pour 2009 : 1,85 million d’euros TTC.
Parmi les opérations les plus importantes :

* La-Voie-Châtelaine (Arcis-sur-Aube)
Peinture dans les salles de classe, travaux de clôture.
* Max-Hutin (Bouilly)
Couvertures des coursives et du bâtiment technologie, réaménagement du pôle technologie, installation d’une salle multimédia.
* Charles Delaunay (Lusigny-sur-Barse)
Passage au gaz naturel, rénovation des salles de classe.
* Pierre-Labonde (Méry-sur-Seine)
Remplacement des revêtements de sols dans la salle de restauration.
* Jean-Moulin (Marigny-le-Châtel)
Peinture des façades extérieures, travaux de clôtures.
* Pierre-Labonde (Méry-sur-Seine)
Rénovation de salles de classe.
* Jean-Jaurès (Nogent-sur-Seine)
Rénovation des peintures de salles de classe, d’un logement de fonction.
* Les Roises (Piney)
Réalisation d’un accès livraison et cuisine et de la chaufferie bois qui sera opérationnelle en septembre.
* Euréka (Pont-Sainte-Marie)
Rénovation des façades, travaux d’éclairages intérieurs et extérieurs.
* Paul-Langevin (Romilly-sur-Seine)
Rénovation de la chaufferie principale.
* La-Villeneuve (Saint-André-les-Vergers)
Rénovation des sanitaires du hall principal, rénovation de peintures.
* Paul-Langevin (Sainte-Savine)
Rénovation des sanitaires.


22 collèges équipés d'une salle multimédia
Plutôt que d’équiper chaque collégien d’un ordinateur portable, le Conseil général de l’Aube a fait le choix d’installer des salles multimédias dans les collèges afin de permettre aux élèves d’accéder à cet outil en étant encadrés par un professeur.  En 2008, le Conseil général a décidé d’accélérer le rythme des installations. Ainsi, d'ici la fin de l’année 2009,  22 collèges des 25 collèges publics seront équipés.
Le collège Max-Hutin de Bouilly devrait être équipé fin 2009 en fonction de l’avancement des travaux à mener pour avoir une salle adéquate pour l’implantation de l’espace multimédia. Trois collèges seront équipés dans le cadre de leur rénovation globale actuellement en cours : Gaston-Bachelard
(Bar-sur-Aube), Charles-Delaunay (Lusigny-sur-Barse) et Beurnonville (Troyes).


L’aide au fonctionnement des collèges
Le Conseil général intervient également dans le financement du fonctionnement général (chauffage, électricité, gaz, téléphone, eau potable…) et de l’équipement en matériel des collèges tant publics que privés, soit un montant global 4 millions d’euros pour 2009 (hors masse salariale).

Dans les 25 collèges publics
- Fonctionnement : 2,7 millions € de dotations versées par le Département ;
- Equipement en matériel et mobilier : 185 000 € hors premiers équipements, gros renouvellements et matériel informatique).
Dans les 9 collèges privés
- Fonctionnement : 491 000 € de contributions versées par le Département ;
- Contribution aux dépenses relatives aux agents TOS : 489 000 €,
- Investissements (travaux et acquisition de matériel) : 195 000 €.


252 adjoints techniques territoriaux dans les collèges
Le conseil général de l'Aube prend en charge 252 adjoints techniques territoriaux des établissements d'enseignement (anciens "TOS"), répartis sur les 25 collèges publics du département.
Ces personnes assurent deux missions principales : la restauration collective, d’une part, et l’entretien général et technique des collèges, d’autre part.
Afin de garantir leur intégration au sein des effectifs du Conseil général, la collectivité a lancé un vaste projet de formation dont les principales actions sont les suivantes :

* 70 agents de la restauration
formation (2 jours) à l'hygiène et à la mise en œuvre de la méthode HACCP qui permet de savoir évaluer les risques alimentaires et maîtriser les points critiques pour garantir la salubrité des aliments.
* 55 agents exerçant occasionnellement en restauration collective
formation d'une 1/2 journée à l'initiation à l'hygiène alimentaire.
* 10 agents d'entretien chargés d'intervenir sur les ouvrages électriques
formation de 3 jours pour obtenir leur habilitation électrique.

Fin 2008, un vaste plan de formation informatique avait été mis en place : découverte de l’intranet, apprentissage de la messagerie électronique. Il bénéficiera à l’ensemble des agents. Concomitamment, les collèges ont tous été équipés d’un ordinateur dédié aux agents du Conseil général, ce qui leur permet ainsi de rester en lien avec leur collectivité.

Ces personnels représentent une masse salariale de 7,2 millions d’euros. A ce coût, s’ajoute une contribution départementale aux dépenses relatives aux agents des collèges privés (489 000 €).


Le transport scolaire pour 17 720 élèves
Le Conseil général assure l’organisation, la gestion et le financement des transports sur le territoire départemental en dehors des communes de l’agglomération troyenne et de Romilly-sur-Seine. Cette compétence inclut les transports de voyageurs, les transports scolaires et le transport des élèves et étudiants handicapés.
En plus de la définition de la politique de déplacement à l'échelon du département (moyens, tarification, itinéraires), le Conseil général intervient aussi dans l’aménagement des points d’arrêt (entretien et contrôle de l’état des poteaux d’arrêts des lignes régulières, organisation de commissions de sécurité au niveau communal en ce qui concerne l’équipement et l’aspect sécuritaire de ces points d’arrêt). Afin d’assurer au mieux la sécurité des élèves dans les transports publics, des entraînements d’évacuation de cars sont proposés aux établissements scolaires.

15,5 M€ en 2008
Au cours de l’année scolaire 2008/2009, plus de 17 720 élèves ont été transportés chaque jour au moyen de 240 autocars.     
Coût moyen par élève : 806 € en 2008 (contre 788 € en 2007, soit une hausse de 2,3 %).     
Parmi ces 17 720 élèves : 870 internes, 3 710 externes et 13 140 demi-pensionnaires ; 7 000 élèves du 1er degré et 10 720 élèves du 2nd degré.

Transport scolaire en circuits spéciaux :

  • 25 organisateurs secondaires,
  • 280 circuits scolaires sillonnent l’ensemble du département, soit 29 300 km/jour et 4,5 millions de km/an ;
  • Environ 240 véhicules pour près de 30 exploitants,
  • Plus de 14 000 élèves transportés de la maternelle au lycée, soit une dépense de 10, 1 M€ en 2008. A ces frais, s’ajoutent les dépenses de surveillance liée aux transports scolaires (de l’ordre de 277 507 € en 2008) ;
  • Une participation du Conseil général pour les transports scolaires de l’agglomération troyenne de 340 000 €.

Transport des élèves sur les lignes régulières de cars et par la SNCF :
Pendant l'année scolaire 2008/2009, 2 833 collégiens et lycéens ont utilisé les lignes régulières en bénéficiant de la gratuité des transports, soit un coût de 3,4 M€. La prise en charge des frais de transport sur le réseau SNCF de 614 élèves a coûté 304 000 €.

Transport des élèves et étudiants handicapés :
847 270 € en 2008 pour 180 élèves.
Le Conseil général finance à 100 % les frais de transport des élèves et étudiants handicapés (transport d’approche domicile / établissement d’enseignement ou solution consistant à indemniser les familles assurant elles-mêmes le transport de leur enfant).

Transports exceptionnels à l’attention des scolaires :
Le Conseil général organise et finance les circuits de transport dans le cadre des activités sportives de l’UNSS le mercredi après-midi pour 11 collèges du département. Coût 71 000 €.

Enfin, le Conseil général a financé le transport d'élèves lors de 3 événements : Nuits de Champagne, festival Skenado et exposition Le Beau XVIe. Coût : 13 170 €.

A NOTER
> En 2008/2009, + 1,35 % d’élèves transportés et + 17,6 % d’élèves et d’étudiants handicapés (près de 180 en 2008/2009 contre 153 en 2007/2008).
> En 2008, 14 collèges publics avaient transféré leurs cours du samedi matin au mercredi matin, rejoignant les 13 établissements ayant anticipé dès la rentrée de septembre 2007. Pour la rentrée 2009, les deux derniers collèges concernés par les transports scolaires départementaux ont basculé leurs cours : Brienne-le-Château et Mesnil-Saint-Loup. Ce dispositif a conduit le service des Transports à revoir pour les mercredis tous les enchaînements de circuits (rotations de véhicules) et à mobiliser beaucoup plus de moyens humains et matériels.
> A l’instar de 2007 et 2008, la principale difficulté sera d’anticiper les éventuelles surcharges lors de la rentrée scolaire. En effet, dans les communes de la périphérie de l’agglomération troyenne ainsi que dans les cantons de Lusigny-sur-Barse, Piney et Aix-en-Othe, la construction de nombreux lotissements a entraîné une augmentation du nombre de l’effectif des élèves à transporter.


Les autres interventions du Conseil général en matière d’enseignement
ENSEIGNEMENT PRIMAIRE
Allant au-delà de ses obligations, le Conseil général de l’Aube a choisi d’aider les communes à assumer la construction et l’entretien des écoles primaires du département, ou encore le développement de la pratique de la natation scolaire. Coût : plus de 3 millions d’euros.

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
Le Conseil général étudie actuellement la construction d’une 2e extension de l’Université de technologie de Troyes afin d’atteindre une capacité d’accueil de 3 000 étudiants. Les travaux, dont la tranche ferme est estimée à 17 M€ TTC, feront l’objet d’un concours d’architecture et devraient débuter au cours de l’hiver 2010/2011.
Par ailleurs, le Conseil général intervient dans le fonctionnement des établissements d’enseignement supérieur avec 1,7 M€ de subventions versées aux établissements suivants :
- Université de technologie de Troyes (UTT),
- Ecole supérieure de commerce de Troyes (ESC),
- Ecole supérieure d’arts appliqués (ESAA),
- Institut universitaire de technologie de Troyes (IUT) pour la préparation au diplôme « Gestion des opérations logistiques »,
- Centre universitaire de Troyes,
- Centre d’études médicales de Troyes.

SOLIDARITE AVEC LES FAMILLES : PLUS DE  590 000 € D’AIDES

* Cantines scolaires
abaissement du prix de repas réclamé aux familles grâce à 0,90 € par repas versés aux collectivités ou associations gestionnaires.
* Participation aux classes de découverte
1,10€ par élève et par jour.
* Bourses départementales d’études
863 bourses allouées au cours de l’année scolaire 2008/2009
- 488 bourses pour l’enseignement supérieur,
- 252 pour l’enseignement professionnel,
- 123 pour les lycées.
* Primes départementales à l’apprentissage
143 primes

L’EXPOSITION LE BEAU XVIe : CHEFS D’ŒUVRE DE LA SCULPTURE EN CHAMPAGNE
L’exposition organisée par le Conseil général de l’Aube a été l’occasion d’initier un partenariat avec l’Inspection académique de l’Aube.
Durant deux années, un travail en commun a été mené afin de préparer les visites de scolaires et de réaliser un dossier pédagogique de près de 50 pages destiné aux enseignants.
D’avril à juin? 5 500 scolaires ont visité l’exposition et 3 000 sont déjà inscritS pour septembre et octobre.
Il reste encore quelques semaines pour visiter l’exposition.
Les inscriptions des scolaires se font directement en ligne sur le site :
www.sculpture-en-champagne.fr

Partager cet article :
| Autres
Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas