page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Projet de parc photovoltaïque: une clause sociale pour favoriser le retour à l'emploi

Projet de parc photovoltaïque: une clause sociale pour favoriser le retour à l'emploi

En lien étroit avec le Département de l’Aube, l’entreprise Valorem noue un partenariat avec l’association auboise l’Entraide pour l’intégration de clauses d’insertion dans les marchés relatifs au projet de Parc photovoltaïque de Lassicourt.

28 août 2018

Dans le cadre de la construction du futur parc photovoltaïque de Lassicourt, Valorem et la Sem Énergie, actionnaires de la société Lassicourt Énergie, s’engagent à ce que leurs sous-traitants réservent 7 % des heures totales de travail aux personnes éloignées de l’emploi. L’objectif est d’atteindre environ 1 500 h.

Cette convention de partenariat a été signé le lundi 27 août 2018 entre l'entreprise Valorem, la Sem Énergie, le Département de l'Aube t l'association l'Entraide par Philippe Pichery, le président du conseil départemental de l'Aube, Frédéric Lanoë, directeur général de Valorem, Bruno Baudoux, président de la Sem Énergie et Pierre Frison, président de l'association l'Entraide.

Sur ce chantier, cinq lots seront ainsi ouverts aux personnes éloignées de l’emploi :

  • lot Gardiennage,
  • lot Montage/Battage
  • lot Réseaux BT/HTA (réseau électrique)
  • lot VRD (Voirie et Réseau Divers)
  • lot Entretien des espaces verts

Une vingtaine de bénéficiaires du RSA du secteur de Brienne-le-Château pourrait ainsi travailler en partenariat avec l’association l’Entraide.

L’objectif est de :

  • offrir aux personnes en difficulté d’insertion professionnelle de l’Aube l’opportunité de retrouver un accès à l’emploi et aux réalités de l’entreprise et de ses métiers ;
  • jouer pleinement le rôle d’acteur du développement local.

Les services du Département de l’Aube et l’association l’Entraide de Bar-sur-Aube accompagneront la mise en place et la réalisation des heures d’insertion sur ce projet qui participe au développe du territoire aubois.

L’Entraide définira avec les entreprises concernées par la clause, les modalités de recrutement des publics en insertion. Elle identifiera les candidats appropriés, sur le territoire, afin que les entreprises puissent réaliser les heures de travail fixées en amont par le donneur d’ordre. Un travail de réseau sera ainsi élaboré spécifiquement avec les partenaires locaux (Pôle emploi, Mission locale, Cap emploi, le Centre médico-social, etc…)

Qui pourra en bénéficier ?

En vertu de la clause d'insertion, Valrea (filiale de Valorem assurant la construction) et ses sous-traitants emploieront désormais, en priorité, les allocataires du Revenu de Solidarité Active (RSA) et des minimas sociaux, les demandeurs d'emploi de longue durée, les jeunes de moins de 26 ans, ou encore les personnes reconnues Travailleurs Handicapés.

Retrouvez tous les détails de ce projet ici.

Partager cet article :
| Autres

A voir aussi : Toutes les actualités Collectivités Toutes les actualités Entreprises, innovation Toutes les actualités Associations Toutes les actualités de la catégorie Economie

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas