page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Barrières de dégel

Après une longue période de gel, lors du dégel, des limitations de tonnage des marchandises transportées peuvent être imposées. Ce sont les barrières de dégel, vitales pour la préservation des routes…

Les barrières de dégel : comment ça marche ?

Le dégel et les routes
Lorsqu’il gèle longtemps, le sol est gorgé d’eau gelée, autrement dit de glace. Lors du dégel, quand la glace fond, les chaussées sont comme des éponges imbibées d’eau et donc très souples. Si des véhicules trop lourds circulent sur des routes qui ne sont pas renforcées, cela entraîne des dégradations immédiates et irrémédiables : effondrements, profondes ornières…

Une barrière de dégel pour préserver la route
Les barrières de dégel sont une interdiction de circuler sur certains axes au-delà de certains tonnages.
Objectif : éviter au maximum la dégradation des routes qui, sans cela, pourraient être impraticables pour tous, pendant plusieurs mois, avant de pouvoir être réparées. Outre la gêne occasionnée, cela nécessiterait de longs et coûteux travaux... ce qui pénaliserait l’ensemble des usagers.
Les barrières sont posées en dernier recours pour limiter l’impact sur le transport de marchandises.

Les routes départementales sont classées en 3 catégories en fonction de leur résistance :
1.       643 km de routes libres en hiver courant
2.    1 553 km de routes limitées à 12 tonnes
3.    2 312 km de routes limitées à 7,5 tonnes – soit le reste du réseau départemental

Vous pouvez télécharger la carte de classement des routes.
Les entreprises de transport peuvent en recevoir une édition papier.

Circuler avec les barrières de dégel

Suivant la vulnérabilité des routes au dégel, les charges admises peuvent être limitées à 7,5 ou 12 tonnes. Un arrêté départemental de circulation définit les restrictions sur les routes classées en fonction de la décision de pose de barrières de dégel. L’arrêté précise les véhicules autorisés à rouler.
Cela concerne uniquement les routes départementales de l’Aube et ne s’applique pas sur les autres axes : voies communales, routes nationales, autoroutes et routes situées en dehors du département.

 

Demander une dérogation

    Il existe 2 types de dérogations :
  • permanentes : en fonction de la nature de l’activité ou du genre des véhicules, l’arrêté précise les dérogations permanentes. Ces dérogations permanentes ne nécessitent pas d’autorisation particulière.
  • exceptionnelles : un transporteur n’entrant pas dans le champ des dérogations permanentes peut éventuellement être autorisé à circuler pour une courte durée. Cette dérogation n’est pas systématique.

Chaque demande est instruite individuellement en fonction du caractère d’urgence ou de la nécessité économique du transport à effectuer. Il appartient aux transporteurs de prendre leurs dispositions suffisamment en amont.

Télécharger et remplir le formulaire de demande de dérogation


Renvoyer le formulaire au SLA concerné :

  • véhicule sortant d’un secteur soumis à barrières de dégel : SLA rattaché à la commune de départ
  • véhicule arrivant dans une zone soumise à barrières de dégel : SLA de la commune d’arrivée
  • véhicule arrivant d’un autre département : SLA rattaché à la première commune de l’Aube atteinte

Carte des secteurs d'intervention des SLA

Carte interactive et coordonnées des SLA et des centres routiers

Qu'appelle t-on hiver courant ?
La rigueur d'un hiver est caractérisée par son indice de viabilité hivernale (IVH). Cet indice est construit autour des paramètres météorologiques de la station de l'aérodrome de Troyes-Barberey, dont les données sont analysées depuis 1977. La combinaison des différents paramètres permet d'obtenir l'IVH et de le comparer à un indice moyen appelé IVH100.
Quelques exemples de classements : Hiver 2007/2008 IVH100 = 83 - Hiver 2006/2007 IVH100 = 83 - Hiver 2005/2006 IVH100 = 131.
Avec une valeur d'IVH100 = 150, l'hiver 1985/1986 est désigné "très rigoureux" ou "exceptionnel".
Quand la valeur est proche de 100, on désigne l'hiver comme "hiver courant".

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas