page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Prévenir la perte d'autonomie : la conférence des financeurs

Pilotée par le Département de l’Aube, la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées (CFPPA) est un dispositif qui vise à coordonner les politiques locales de prévention.

Elle propose aux seniors un programme d'actions individuelles et collectives destiné à les aider à bien vieillir.

Créée par la loi d’Adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015, la CFPPA est financée, pour partie, par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et, pour partie, par les autres partenaires.

Objectifs de la Conférence des financeurs

Permettre aux seniors d’adopter des comportements favorables à la santé et à l’autonomie

  • Etablir un diagnostic des besoins des personnes âgées de 60 ans et plus.
  • Recenser les initiatives locales.
  • Identifier les besoins non couverts ou non financés.
  • Définir un programme coordonné de financement des actions individuelles et collectives de prévention, à destination des personnes de 60 ans et plus résidant dans l’Aube, en complément des prestations légales ou réglementaires.

La Conférence des financeurs accompagne ainsi les projets portés par les  acteurs de proximité de la prévention et du maintien à domicile pour permettre aux séniors de bien vieillir dans leur environnement.

Dans l’Aube, ce dispositif a été installé le 13 septembre 2016 en présence de Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des personnes âgées et de l’autonomie au ministère des Affaires sociales et de la santé.

Le Département de l’Aube s’engage dans la prévention de la perte d’autonomie aux côtés de nombreux autres financeurs tels que l’ARS (Agence régionale de santé), les caisses de retraite, la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie), l’ANAH (Agence nationale de l’habitat).

Les membres de droit de la CFPPA

Les groupes de travail ont établi les priorités pour 2016 et 2017.

Priorités d’actions 2016-2017

Ces priorités d’actions ont été votées lors de l’assemblée plénière du 13 septembre 2016

1. Promouvoir une culture commune du bien-vieillir 

  • Développer une vision globale et positive de la santé et du vieillissement 
  • Mettre en place de façon coordonnée et harmonisée sur le département des actions collectives de prévention
  • Déployer un programme de préservation active de l’autonomie des séniors. Incitation à l’activité physique et socialisation des séniors.

2. Conserver une vie sociale – Lutter contre l’isolement social

  • Repérer les populations isolées et fragilisées et proposer un accompagnement adapté 
  • Renforcer les capacités de repérages et le développement du travail inter-associatif 
  • Développer les ateliers contribuant au renforcement du lien social ;
  • Amplifier l’information concernant les dispositifs d’aide au déplacement  existants 
  • Croiser la connaissance de chacun avec un travail entre associations/collectivités/territoires.

3. Habitat – Cadre de vie

  • Développer l’utilisation des nouvelles technologies  au service des séniors (gérontechnologie, domotique).

4. Améliorer la nutrition des personnes âgées et les actions qui s’y rapportent.

  • Sensibiliser à l’importance d’une nutrition de qualité 
  • Promouvoir le rôle de l’alimentation dans la santé d’un point de vue global et sur l’importance d’une alimentation équilibrée 
  • Promouvoir l’hygiène bucco-dentaire.

5. Forfait autonomie à destination des résidences- autonomie pour la mise en place d’actions de prévention

  • Maintenir ou entretenir les facultés physiques, cognitives, sensorielles, motrices et psychique
  • Informer sur la nutrition, la diététique, la mémoire, le sommeil, les activités physiques et sportives, l'équilibre et les chutes 
  • Repérer et prévenir les difficultés sociales et l'isolement social, développer le lien social et la citoyenneté
  • Informer en matière de prévention en santé et de l'hygiène
  • Sécuriser le cadre de vie et repérer les fragilités.

 

Chiffres clés de la Conférence des financeurs

Pour 2016/2017:

521 000 € investis pour prévenir la perte d’autonomie des séniors et favoriser le maintien à domicile

93 830 € alloués à 9 résidences autonomie (ex foyers logements) qui se sont engagées dans la mise en place d’un programme de prévention formalisé par un Contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) signé entre la structure et le Département de l’Aube.

102 actions collectives de prévention déjà programmées sur le département en 2016-2017.

 

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas