Dans cette rubrique

Devenir assistant(e) maternel(le)

L’assistant(e) maternel(le) accueille des enfants à la journée, à son domicile, pendant que les parents travaillent. C’est un vrai métier.

Le Département de l’Aube favorise le développement du métier d’assistant(e) maternel(le), sa reconnaissance et sa qualité, en prenant en charge l’agrément, la formation, ainsi que l’accompagnement professionnel des assistants maternels du département.
L’exercice de  cette profession est réglementé par la législation et par la convention collective du particulier employeur. Cela protège à la fois les assistant(e)s maternel(le)s, les parents qui les emploient et les enfants qui bénéficient de ce mode d’accueil.

Plus d’informations, dépôt des candidatures sur le portail des assistants maternels de l’Aube.

Devenir famille d’accueil pour personnes âgées ou handicapées

L’accueillant familial accueille, jour et nuit sous son toit, une ou plusieurs personnes âgées ou handicapées, à titre onéreux. C’est un vrai métier.

Le Département de l’Aube favorise le développement du métier d’accueillant familial, sa reconnaissance et sa qualité, en prenant en charge l’agrément et la formation des accueillants familiaux du département.

Pour devenir accueillant familial, il faut répondre à certaines conditions matérielles :

  • chambre d'une superficie minimum,
  • accessibilité des lieux de vie,
  • continuité de l'accueil en cas d'absence...

Les  postulants font aussi l'objet d'une enquête médico-sociale afin d'évaluer leurs motivations et leur aptitude à prendre en charge une personne handicapée adulte ou une personne âgée.

Devenir famille d’accueil pour des enfants

Le métier d’assistant familial est une activité professionnelle à temps plein qui s’inscrit dans le dispositif de protection de l’enfance mis en œuvre par le Département dans le cadre de ses missions obligatoires.

Les missions

Etre assistant familial, c’est accueillir à son domicile 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, un enfant âgé de 0 à 18 ans, voire 21 ans, dans le cadre du dispositif de protection de l’enfance en danger.

 
Aider des enfants en danger
Les enfants en danger sont placés sous la responsabilité du président du Conseil départemental sur décision administrative ou judiciaire. 
Séparés de leurs parents pour des raisons diverses (délaissement, carences éducatives et parfois, violences, mauvais traitements), ces enfants ont déjà une histoire familiale. 
Le service d'Aide sociale à l’enfance du Département peut décider de les confier à une famille d’accueil.


Un lieu protecteur et sécurisant
L’assistant familial offre à l’enfant confié un cadre stable, sécurisant et chaleureux. Il veille à son bien-être, à sa santé, à son éducation et à son éveil, tout en maintenant le contact avec sa famille dans la perspective de son retour. Il est important d’établir le contact, de prodiguer de l’attention et de donner des repères. L’assistant familial assure des conditions matérielles d’accueil satisfaisantes pour le mineur ou le jeune majeur accueilli (hébergement, nourriture, entretien).

 
Un accueil qui engage toute la famille
Avec son conjoint et ses propres enfants, l’assistant familial constitue une « famille d’accueil ». L’accueil familial engage toute sa famille. Le conjoint et les enfants sont aussi concernés, ils font partie intégrante du projet d’accueil.

 

Le profil

Des qualités et capacités professionnelles conjuguées à une certaine souplesse éducative sont requises pour le métier :

  • faire preuve de tolérance, d’ouverture d’esprit pour accompagner un enfant qui n’est pas le sien,
  • être accueillant, chaleureux, disponible pour les enfants, à l’écoute de leurs difficultés, 
  • avoir le sens de l’observation, savoir identifier et prendre en compte les besoins de l’enfant,
  • présenter des aptitudes à la communication et au dialogue,
  • disposer de capacités d’adaptation et d’organisation,
  • être capable de travailler en équipe et accepter les remises en question,
  • faire preuve de discrétion, respecter l’histoire de l’enfant ou du jeune majeur et de sa famille, faire preuve de neutralité.

 

Une équipe pour aider à surmonter les difficultés
Dans l’exercice de leur mission, les assistants familiaux peuvent compter sur l’écoute et le soutien de travailleurs médico-sociaux (échanges réguliers entre eux). Ils font en effet partie intégrante d’une équipe de professionnels : psychologue, éducateur, référent administratif, cadre éducatif et travailleurs sociaux.
L’assistant familial est le partenaire privilégié du dispositif de protection de l’enfance. Il participe avec l’équipe à l’élaboration du projet de vie de l’enfant. Il est idéalement placé pour observer son évolution, l’écouter…

 

Statut, droits et obligations professionnelles

Salaire mensuel brut : 1064 € (au 01/01/2019) pour l’accueil d’un enfant.

Primes : indemnité journalière d’entretien de l’enfant de 12,67€ (au 01/01/2019), allocations destinées à l’enfant (habillement, argent de poche…) et éventuelle majoration liée au handicap.

Régime fiscal avantageux.

Formation initiale (300 heures), avec une préparation au diplôme d’Etat.

Autres droits liés au statut d’agent public : formation continue, congés, protection sociale complémentaire, œuvres sociales, chèques vacances, suivi social, médecine du travail, droit syndical…

Obligations professionnelles : l’assistant familial est tenu au secret professionnel ainsi qu’au secret partagé. Des dispositions relatives au cumul d’emplois et à la discipline sont également à prendre en compte.

 

Comment devient-on assistant familial?

On ne devient pas assistant familial du jour au lendemain. Plusieurs étapes sont nécessaires avant d’exercer ce métier.

Agrément (relève du service de la Protection maternelle et infantile) :
Il est obligatoire d’obtenir un agrément pour exercer la profession. Il est délivré par le médecin de PMI par délégation du président du Conseil Départemental et atteste des conditions d’accueil et des capacités éducatives de l’assistant familial (santé, sécurité et épanouissement des enfants confiés). Il est délivré pour l’accueil de 3 enfants au maximum, âgés de 0 à 21 ans, et est valable sur le territoire national. L’équipe de Protection maternelle et infantile est mobilisée tout au long de la durée de l’agrément. L’agrément est renouvelable tous les 5 ans.

Candidature : lettre de candidature après l’obtention de l’agrément, puis entretien avec le responsable de la cellule assistant familial et un référent professionnel. Eventuellement, promesse d’embauche. Le Département est le seul employeur du département de l’Aube.

Contrat de travail : le contrat de travail démarre, ainsi que la rémunération, avec le stage préparatoire à l’accueil.

 

Les réunions d'information

Le Département invite les personnes intéressées par la profession d’assistant familial à s’inscrire aux réunions d’informations qui ont lieu tout au long de l’année. Animées par un médecin de PMI (Protection maternelle et infantile) et un responsable de la cellule des assistants familiaux (cadre du service d'Aide sociale à l’enfance), ces réunions permettent de faire connaissance avec la profession et de s’informer sur la procédure d’agrément. Un assistant familial est également présent lors des réunions afin de faire part de son expérience.

A compter du 1er janvier 2020 :

Réunions de proximité à Troyes, à l’Hôtel du Département
2 rue Pierre Labonde 10000 TROYES

  • Vendredi 17 janvier 2020 - Inscription avant le 3 janvier
  • Vendredi 6 mars 2020 - Inscription avant le 21 février
  • Vendredi 7 mai 2020 - RÉUNION ANNULÉE (Covid 19)
  • Vendredi 3 juillet 2020 - Inscription avant le 19 juin
  • Vendredi 4 septembre 2020 - Inscription avant le 21 août
  • Vendredi 20 novembre 2020 - Inscription avant le 6 novembre

Les réunions ont lieu salle Bonaparte, à l’Hôtel du département (1er étage) à 14h30. Elles durent 3 heures.

Une inscription préalable est obligatoire, par courrier ou e-mail :

Département de l’Aube, Pôle des Solidarités  - PMI :
Cité administrative des Vassaules, CS 50770, 10026 TROYES cedex.
pmiasmat@aube.fr

L’inscription est également possible au Pôle des Solidarités (bureau 211)

 

Réunions de proximité en secteur rural

  • Vendredi 7 février 2020 à 15h00 - Centre médico-social de Romilly-sur-Seine
  • Vendredi 10 avril 2020 à 15h00 // RÉUNION ANNULÉE (Covid 19) - Centre médico-social d’Arcis-sur-Aube
  • Vendredi 5 juin 2020à 15h00 // RÉUNION ANNULÉE (Covid 19) Centre médico-social d’Aix-en-Othe
  • Vendredi 23 octobre 2020 à 15h00 - Hôtel du Département, à Troyes

La participation à ces réunions est libre sans démarche d’inscription préalable.
D’une durée de 3 heures elles débutent  à 15h.

 

Quelques chiffres

Le département souhaite développer l’accueil au domicile et pour cela recruter des assistants familiaux.

  • Salaire mensuel net : 1064,07 euros (au 1er janvier 2019) pour l’accueil d’un enfant
  • Indemnité journalière d’entretien : 12.67 € au 1er janvier 2019
  • 336 assistants familiaux agréés au 31 décembre 2018
  • 270 assistants familiaux en activité
  • 531 enfants placés
  • En 2018, 20 assistants familiaux nouvellement agréés et 15 recrutés

Devenir sauveteur-aquatique

Chaque année, le Département recrute des sauveteurs-aquatiques pour assurer la surveillance des plages de Mesnil-Saint-Père, Géraudot, Lusigny-sur-Barse et Dienville.

Une opportunité pour de nombreux jeunes en quête d’un job d’été ! D’autant que le Département de l’Aube offre un coup de pouce en remboursant une partie du coût des deux formations nécessaires : le BNSSA (Brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) et le PSE1 (Premiers secours en équipe de niveau 1).

La mission des sauveteurs-aquatiques du Département de l’Aube ne s’arrête, en effet, pas à la surveillance. Ils doivent également veiller aux règles d’hygiène et de sécurité, dispenser les premiers soins, renseigner/orienter les usagers et veiller au bon usage de l’ensemble du matériel et des installations aquatiques.

Le Département lance chaque année une campagne de recrutement afin de garantir la sécurité des usagers dans les zones de baignade des lacs de la forêt d’Orient en juillet/août (près d’une quinzaine de sauveteurs recrutés par an).

 

Faire acte de candidature :

  • Se former d’abord au BNSSA et PSE1: s’adresser directement au Comité de l’Aube de la fédération française de sauvetage et de secourisme (FFSS).

www.ffssaube.fr - rubrique aquatique
aquatique@ffssaube.fr
Tél. : 0625084832.

  • Pour postuler, sous réserve de l’obtention des 2 diplômes, les candidatures doivent être adressées avant le 15 avril au Centre sportif de l’Aube. Renseignements auprès d’Aline BILLET (06 76 39 44 47) et de Jean-Pierre SALOU (06 73 85 70 54).
  • Si votre candidature est retenue par le Département, vous recevrez lors d’une première réunion début juillet, les modalités/conditions d’attribution des aides délivrées par le Département de l’Aube.

Pourquoi des sauveteurs-aquatiques au Département ?

Depuis 2016, le Département de l’Aube gère les bords d’eau et les ports des lacs de la forêt d’Orient. Il en assure l’entretien ainsi que la maintenance des équipements touristiques comme la Maison des Lacs (Mesnil-Saint-Père) et la surveillance des quatre plages (Mesnil-Saint-Père, Géraudot, Lusigny-sur-Barse et Dienville).

Effectuer un stage au Département

Vous recherchez un stage ? Toutes les infos pratiques pour postuler au Département de l’Aube.

Le Département accueille, chaque année, des stagiaires, dans tous les niveaux de formation.
Les jeunes peuvent ainsi être accueillis en stage dès le collège (classe de 4e), dans le cadre d’une convention tripartite entre la collectivité, le stagiaire et sa structure de formation.

Formuler sa demande de stage

Consultez l’organigramme des services de l’administration départementale.
Adressez, au plus tard 2 mois avant le début de votre stage, curriculum vitae et lettre de motivation (dans laquelle vous préciserez vos attentes) à :
Monsieur le président du Département de l’Aube
Direction des ressources humaines
BP 394, 10026 Troyes cedex.
Courriel : drh@aube.fr

Entrer dans la fonction publique

Pour travailler au Département, il faut être fonctionnaire ou passer un concours de la fonction publique territoriale. Diverses possibilités s’offrent à vous.

Le concours, un passage obligé

Les lauréats des concours de la fonction publique territoriale sont inscrits sur une liste d’aptitude. Cela leur permet de présenter leur candidature à tout emploi vacant dans une commune, un Département, un Conseil régional ou un établissement à caractère intercommunal. C’est ensuite l’autorité représentant la collectivité (maire, président de du Conseil départemental ou régional) qui décide du recrutement.

Votre niveau d’études équivaut à bac + 3 ou plus

Consultez le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT).
1 esplanade Lucien Péchart
BP 3046
Troyes cedex
Tél. : 03 25 83 10 60
www.cnfpt.fr

Votre niveau d’études est inférieur à bac + 3

Consultez le Centre de gestion de l’Aube.
37 rue de la Paix
10000 Troyes
Tél. : 03 25 73 58 01
www.cdg10.fr

Trois fonctions publiques

Il existe trois fonctions publiques différentes : la fonction publique d’état, la fonction publique hospitalière et la fonction publique territoriale. Chaque fonction publique organise ses propres concours même si, par la suite, des passerelles existent entre elles.

Contact

Département
Direction des Ressources humaines
Prendre contact