page accueil www.cg-aube.fr

En un clic

EPF École d’ingénieurs : Le Département dévoile le projet d’extension

EPF École d’ingénieurs : Le Département dévoile le projet d’extension

En 2014, l’EPF École d’ingénieurs s’installait dans l’Aube dans un tout nouveau construit par le Département de l’Aube qui pouvait accueillir confortablement jusqu’à 250 élèves. Aujourd’hui, face au succès que rencontre l’école, celle-ci ambitionne de monter sa capacité d’accueil à 500 étudiants. Pour y parvenir, il faut au moins doubler sa surface. Le Département lance ainsi la construction d’une extension sur la Technopole de l’Aube (Troyes / Rosières).

18 septembre 2020

1. L’EPF École d’ingénieurs poursuit son développement : une ambition soutenue par le Département de l’Aube

L’EPF École d’ingénieurs : objectif 500 étudiants

L’objectif initial de l’EPF École d’Ingénieurs, lorsque cette école s’est installée dans l’Aube en 2014, était d’accueillir 250 étudiants. Elle en recense actuellement près de 300. Le développement et l’engouement suscités par la formation dispensée l’autorisent à envisager une extension de ses locaux pour permettre de recevoir jusqu’à 500 étudiants de manière simultanée.

Cette extension permettra :

  • d’augmenter la capacité d’accueil de l’établissement,
  • une bonne répartition des effectifs en fonction des différents types d’enseignement, notamment pour les groupes de Travaux Dirigés (T.D.) et les groupes de Travaux Pratiques (T.P.),
  • de scinder les différentes promotions et notamment de regrouper les 1re  et 2e années sur une partie spécifique et dédiée de l’établissement,
  • de réorganiser l’ensemble de l’établissement,
  • de mieux répondre à certains besoins qui sont apparus, notamment vis-à-vis des fonctions hors enseignement (détente, locaux de vie, locaux associatifs).

Cette extension sera également l’occasion de repenser l’espace et d’optimiser les volumes afin de les adapter aux exigences d’une école d’ingénieurs du futur :

  • accroissement des espaces technologiques et numériques (laboratoires, Fab Labs...) afin d’accentuer l’immersion, dès leur intégration, des étudiants dans un environnement scientifique et technique tourné vers le progrès ;
  • adaptation du campus aux pratiques pédagogiques innovantes (pédagogies inversées, par projet, par alternance...) ;
  • adaptation de la capacité d’accueil des partenaires (entreprises notamment) au sein des enseignements et des plateformes technologiques.

Le Département, acteur essentiel de l’EPF Ecole d’ingénieurs depuis l’origine

Le Département de l’Aube a soutenu dès l’origine le principe d’une extension de l’EPF École d’ingénieurs, tout comme il avait soutenu son installation sur le territoire aubois en 2014. Pour rappel, le coût total de cette première opération s’élevait à 9 M€ pour 3 000 m².

Le Département avait alors cofinancé ce projet avec Troyes Champagne Métropole et la Région Grand  Est.
Coût pour le Département : 3,6 M€. 

Le montant prévisionnel de cette nouvelle opération s’élève à 7,1 M€ HT pour une surface de 3 412 m² (+774 m² réhabilités). Le financement sera de nouveau partagé entre le Département del’Aube, la Région Grand Est et Troyes Champagne Métropole.

C’est l’Agence Chabanne et ses mandataires (Chabanne ingénierie, Chabanne énergétique et Echologos), déjà architectes du bâtiment principal, qui ont remporté le marché de l’extension. 
Le Département de l’Aube demeure, quant à lui, maître d’ouvrage.

2. Le projet d’extension proposé par l’Agence Chabanne

Un projet architectural qui s’intègre dans le site actuel

L’extension de l’EPF École d’ingénieurs, se situera au nord-est de l’établissement actuel. Un nouveau parvis donnant sur un hall à double hauteur reliera les deux bâtiments.  La liaison avec l’existant sera assurée par un hall comportant deux accès contrôlés au rez-de-chaussée et une double passerelle à l’étage.

Ce nouveau bâtiment sera ceinturé par une voie d’accès à l’ouest et au sud, ainsi que par une plateforme d’expérimentation et un terrain multisports au nord.

Enfin, l’extension s’articulera autour d’un patio central.

L’enveloppe extérieure : un nouveau parti pris, original, qui met l’aluminium à l’honneur

Alors que l’enveloppe du bâtiment principal était une « véritable dentelle de métal perforé lisse et répétitive, qui traduit le côté high-tech des activités exercées tout en s’ancrant profondément dans son contexte », celle de l’extension met avant tout à l’honneur l’aluminium.
Ainsi les étudiants seront accueillis par un parvis donnant sur l’entrée principale protégée par une casquette en surplomb (formée par la coursive périphérique). Le revêtement extérieur sera en vêture métallique et résille métallique formant un brise-soleil. L’ossature de la charpente sera de type métallique, tout comme l’ossature du hall d’entrée et des passerelles de liaison.
Enfin, les menuiseries extérieures seront en aluminium.

La structure principale s’appuiera sur des poteaux-poutres et des planchers en béton armé.

Les façades opaques des murs à ossature bois seront rempli d’un isolant constitué de chanvre à haute densité pour respecter les exigences de performance thermique et énergétique de la réglementation thermique 2020.

Un bâtiment ouvert sur l’extérieur

Plusieurs possibilités pour accéder à l’établissement :

  • directement depuis les espaces de stationnement et le parvis desservant le hall d’entrée,
  • depuis la voirie d’accès et un cheminement piétons qui dessert un accès spécifique pour le personnel,
  • depuis le mail piéton qui dessert le hall d’entrée.

Les deux accès principaux actuels du bâtiment existant sont conservés sans modification.

Le stationnement des véhicules sera assuré par l’espace de stationnement actuel. Un nouvel espace de stationnement des 2 roues sera réalisé contre le terrain multisports par l’intermédiaire d’un rack double étage de 150 places.

L’accès au bâtiment est assuré par un parvis donnant sur l’entrée principale protégée par une casquette en surplomb (formée par la coursive périphérique).

Un terrain multisports sera construit entre l’espace de stationnement et l’extension côté nord.

Les plateformes d’expérimentation circulaires EPF seront également aménagées et le projet prévoit une nouvelle plateforme non dédiée côté nord.

L’organisation fonctionnelle de la vie étudiante : une répartition par pôle sur l’ensemble des surfaces

Les sept entités prévues au programme sont clairement identifiables sur le projet. Elles sont réparties sur trois niveaux (uniquement deux pour l’extension).

L’accès principal au bâtiment est visible depuis les espaces de stationnement et se situe en continuité du parvis.

Le hall d’accueil desservira l’ensemble de l’établissement. Il permettra notamment d’accéder directement au pôle Accueil et à une partie du pôle Vie Étudiante. Il donnera également accès au centre documentaire, à un Tech-Lab ainsi qu’au Pôle technologique d’enseignement et de recherche. Ce dernier sera situé au rez-de-chaussée autour d’un patio accessible qui sera prolongé par un préau d’expérimentation.

L’escalier monumental permettra d’accéder au pôle Administratif et au pôle Enseignement. Ces deux entités sont réparties sur le bâtiment existant et sur l’extension.

La liaison entre les deux niveaux sera assurée par une double connexion en X.

Le pôle Vie Étudiante sera réparti sur l’existant et sur l’extension, ce qui dégagera de nombreuses zones de travail sur l’ensemble de l’établissement.

Le pôle Enseignement numérique sera localisé au rez-de-chaussée de l’existant.

Le pôle Technique et maintenance sera réparti sur l’ensemble de l’établissement, avec les principaux locaux facilement accessibles depuis les espaces extérieurs.

 

 

 

 

 

Partager cet article :
| Autres

A voir aussi : Toutes les actualités Collectivités Toutes les actualités Entreprises, innovation Toutes les actualités Jeunesse, scolarité Toutes les actualités de la catégorie Education

Remonter
Crédits et mentions légales Accessibilité Plan du site Contact Réalisation Business & Decision Eolas