page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Le chaudron du prince de Lavau restitué en 3D

Le chaudron du prince de Lavau restitué en 3D

A la veille de la réouverture (le 2 avril 2019) de l’exposition ArkéAube à Troyes : présentation, en avant-première, du chaudron du prince de Lavau, restitué en 3D par l’entreprise SNBR de Sainte-Savine



26 mars 2019

Pour cette nouvelle saison de l’exposition ArkéAube, le Département de l’Aube présente une reproduction du chaudron du prince de Lavau, tel qu’il était lors de l’inhumation.
Réalisée par la société SNBR, cette copie constitue une prouesse technique sachant que le récipient en bronze a été retrouvé complètement effondré, et en plusieurs dizaines de morceaux. C’est grâce à des radiographies, des photogrammétries et des indications scientifiques fournies par Bastien Dubuis, découvreur du site archéologique de Lavau, que la taille réelle du chaudron a pu être reconstituée.
Reproduite à l’échelle 1, cette copie, en résine, est recouverte de poudre de bronze.
Un travail considérable a été réalisé grâce aux logiciels utilisés par SNBR,  à partir de la photogrammétrie de seulement un quart du chaudron. Plusieurs types d’imprimantes 3D ont été utilisées pour la réalisation de l’objet.

Deux autres nouveautés à découvrir dans l’exposition ArkéAube 2019

  • Une reproduction de l’œnochoé (cruche à vin) provenant également de la tombe du prince de Lavau. Cette reproduction a été réalisée par l’entreprise Arkéo Fabrik et son équipe d’archéologues.
  • Une projection de la tombe au moment de l’inhumation du prince de Lavau, dans l’état estimé par les scientifiques. Cet outil pédagogique, qui permet de s’immerger au plus près de la réalité, a été réalisé par l’entreprise auboise Okénite.

EXPOSITION ARKÉAUBE: du mardi 2 avril au dimanche 29 septembre 2019
Hôtel-Dieu-le-Comte, rue de la Cité à Troyes.
Du mardi au dimanche de 9h30 à 18h (fermeture exceptionnelle les 1er mai et 14 juillet)
arke.aube.fr  (conditions de visite, conférences, colloques, animations, visites, ateliers…)

Le chaudron en bronze dit « de Lavau » : pièce maîtresse de la tombe princière

Le chaudron en bronze, découvert lors de la fouille de la tombe du prince de Lavau mesure environ un mètre de diamètre,  près de 200 à 300 litres de boisson pouvaient y être préparés.
Lors de l’inhumation du prince, le chaudron était rempli d’un mélange à base de vin rouge probablement allongé d’eau, la boisson était sucrée par des blocs de rayons de ruche. Alors que les Celtes buvaient le vin pur, ce changement de consommation du vin correspond à une attirance pour la culture méditerranéenne.  Dans la tombe,  le chaudron a servi à la présentation d’un ensemble de petits récipients et accessoires précieux (deux oenochoé, passoire, gobelet).
D’importation sans doute étrusque (Italie du centre), sa réalisation résulte d’un remarquable travail de fonderie, notamment pour les anses aux extrémités décorées de têtes de félins et, sur chacune, des attaches ornées d’une tête du dieu-fleuve grec Archéloos, reconnaissable à ses cornes et oreilles de taureau, et doté d’une triple moustache et d’une longue barbe. Le travail est d’une extrême finesse dans la représentation des détails et la complexité des moules qu’il a fallu fabriquer avant de pouvoir couler les différents éléments.
L’importance du chaudron est un trait propre à ces sociétés du Nord des Alpes et à la nécessité pour les élites de montrer leur capacité à distribuer la boisson. La présence des têtes d’Achéloos décorant le chaudron est une référence directe au mythe de la corne d’abondance.

SNBR (Sainte-Savine) : une société à la pointe de la technologie, spécialisée dans la restauration du patrimoine

Installée à Sainte-Savine, SNBR (Société coopérative et participative) a été créée en mars 1995. Grâce à ses personnels hautement qualifiés, elle répond aux exigences contemporaines de l'art de la restauration et de sauvegarde du patrimoine.
Spécialisée dans les travaux de maçonnerie, taille de pierre et sculpture, elle est la seule entreprise possédant à la fois la qualification Qualibat 2194 – restauration pierre de taille et maçonnerie des monuments historiques- et la qualification Qualibat 6583 – sculpture d'attribut. Cette double qualification lui permet d'avoir une maîtrise complète des chantiers de restauration. Le savoir-faire traditionnel ne pourra perdurer qu'avec des hommes qui sauront allier les gestes du passé aux technologies d'aujourd'hui.
La coopérative SNBR appuie son développement sur la dualité des sciences technologiques et des savoir-faire ancestraux. La coexistence assumée de la robotique et de la main lui permet d'accepter des défis toujours plus enrichissants. Elle ne se cantonne pas au métier de restaurateur, elle perpétue aussi le métier de bâtisseur.
Depuis 2010, la société SNBR bénéficie du label « Entreprise du patrimoine vivant » attribué aux entreprises françaises attachées à la haute performance de leur métier et de leurs produits par le Ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi.
En 2011, SNBR a reçu le super trophée de la PME performante remis par la CGPME de l'Aube.

Partager cet article :
| Autres

A voir aussi : Toutes les actualités Collectivités Toutes les actualités Tourisme Toutes les actualités Enfance, famille Toutes les actualités Entreprises, innovation Toutes les actualités Jeunesse, scolarité Toutes les actualités Personnes handicapées Toutes les actualités Personnes âgées Toutes les actualités Associations Toutes les actualités de la catégorie Culture-patrimoine

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas