Publié le 24 nov. 2021

Thématique Routes/Mobilité

Alors que les températures descendent en flèche, le Département se tient prêt à entamer son service d’hiver sur les routes auboises.
Ce service sera activé du lundi 29 novembre 2021 à 8 h au lundi 28 février 2022 à 8 h.

Le service d’hiver sur les routes départementales : un service organisé et financé par le Département.

► Les routes départementales (RD) : un réseau de 4 500 km géré par le Département


► La mission du Département
 assurer les meilleures conditions de circulation possibles en toutes circonstances sur son réseau (signalisation des dangers, amélioration des conditions de traficabilité sur les routes, guidage, déneigement) ;
 procéder aux travaux d'entretien et de modernisation de la chaussée, des dépendances, des ponts et des équipements routiers pour préserver le patrimoine routier.

► Pour assurer sa mission de gestionnaire de la voirie départementale, le Département s’appuie sur sa Direction des Routes (la DR).
Dans le cadre du service d’hiver, il dispose, à travers la DR, de services opérationnels organisés pour répondre aux besoins, et faire face aux aléas climatiques :
 5 services locaux d'aménagement (SLA),
 12 centres routiers répartis sur tout le territoire départemental, qui sont rattachés à ces 5 SLA,
 le SARM (Service d’assistance routes et matériels).

► C’est le Conseil départemental qui définit la politique de « viabilité hivernale ».
Le Conseil départemental de l’Aube a ainsi affiché 3 objectifs :
 désenclaver toutes les communes de l'Aube, à partir de la seconde intervention réalisée sur les routes ;
 maîtriser la consommation de sel, en privilégiant les actions préventives lors des épisodes hivernaux durables ;
 informer au mieux les usagers.
C’est également le Conseil départemental qui définit les priorités d’intervention sur les routes (cf., page 9, les 3 niveaux de priorités et de service).

► Le « plan de service d'hiver » découle de cette politique. Ce plan définit une organisation commune à l'ensemble des 5 SLA (Services locaux d’aménagement du Département).
Il permet toutefois une certaine souplesse d'adaptation afin de prendre en compte les spécificités de chaque centre routier et des SLA.
Cette organisation permet de faire face à des conditions climatiques pouvant varier d'une extrémité du département à l'autre. Par exemple, des interventions peuvent s'avérer nécessaires dans le secteur de Bar-sur-Aube alors qu'aucune perturbation n'affecte le Nogentais.

Lire le dossier de presse.

Toute l’actualité

Actualités liées