25 collèges publics de l'Aube appartiennent au Département

9 dans l'agglomération troyenne, 16 répartis dans le reste du département

Le Département est responsable :

  • des bâtiments des collèges publics (rénovation, entretien) ; il contrIbue chaque année à leur fonctionnement, en leur octroyant une dotation annuelle de fonctionnement
  • du numérique éducatif  (y compris le renouvellement de l'ensemble du parc informatique)

Il est également l'employeur direct des personnels en charge de la restauration et de l’entretien au quotidien des collèges publics : quelque 240 adjoints techniques territoriaux des établissements d'enseignement (ATTEE).

Outre son action au profit des collèges publics,  il  participe au financement des collèges privés (travaux, équipement, fonctionnement).

Carte des collèges (à venir)

Bien manger au collège

Des unités de restauration scolaire rénovées

Depuis 2013, le Département a entrepris de rénover lignes de selfs, réfectoires et cuisines en renouvelant aussi les matériels de cuisine : pianos de cuisson, fours, laverie, fours vapeur multifonctions, etc.

Une charte de la restauration scolaire
Chaque année, plus d’un million de repas sont servis dans les cantines scolaires des 25 collèges publics de l’Aube. Cela représente plus de deux millions d’euros de denrées alimentaires achetées avec un fort impact sur l’économie locale.
Le Département de l’Aube, en concertation avec les chefs d’établissements, les gestionnaires et les élus, a défini en 2019 une Charte de la restauration scolaire dans les collèges publics de l’Aube. Sans contraindre, ce document apporte des recommandations et des solutions concrètes pour accompagner les collèges dans leurs choix. Il a été distribué à l’ensemble des équipes de cuisines des collèges aubois publics.
Cette charte s’articule autour de 5 engagements : 

  • renforcer les circuits alimentaires de proximité et de qualité (fraîcheur des produits, dynamiser le tissu économique local, diminuer l’empreinte écologique, créer du lien social…) ;
  • offrir des repas de qualité (respect de l’équilibre alimentaire, offre variée, traçabilité, analyse et contrôle des produits par le Laboratoire départemental, formation des agents de cuisines…) ;
  • offrir un accueil de qualité durant la pause méridienne (confort des élèves, temps d’attente, contact entre l’équipe de cuisine et élèves, panachage de couleur dans l’assiette…) ;
  • contribuer à l’éducation au goût et à la nutrition (lutte contre l’obésité, découverte de nouvelles saveurs, enjeux environnementaux…)
  • réduire le gaspillage alimentaire et la production de déchets (privilégier les buffets, adapter les portions, connaître le nombre de repas, étudier le retour des plateaux, sensibiliser…)

Favoriser les circuits de proximité
S’approvisionner en denrées locales, ça semble une évidence, sauf qu’en pratique, c’est compliqué. Le Département fait donc le trait d’union entre les gestionnaires de cantine de collèges publics et les maraîchers, éleveurs et fromagers du coin. Tout le monde y gagne ! Les collèges passent commande via une plateforme Internet, les producteurs livrent un seul point, central, à Troyes. Et les denrées sont redistribuées par l’association d’insertion Aurore Foyer aubois.

La sécurité au collège : un souci permanent

Dans le cadre du Plan particulier de mise en sûreté face aux risques majeurs (PPMS), le Département oeuvre à sécuriser l’accès des collèges et la vie à l’intérieur des établissements, en cas de risques naturels ou technologiques (ex : incendie, inondation, chimique, nucléaire…), d’intrusion ou d’attentat.

Différentes opérations, consignées dans un document unique et que le Département finance seul, sont ainsi prévues :
- installer des systèmes d’alarme avec sonneries différenciées,
- mettre en place des visiophones à l’entrée des établissements,
- surélever les portails, barrières et clôtures,
- réaliser des travaux destinés à la protection des espaces de confinement des élèves en cas d’intrusion malveillante (occultation des fenêtres donnant sur la voie publique, sécurisation des portes d’accès extérieur…)

Le numérique éducatif

Responsable de la gestion du numérique éducatif des collèges, le Département n'a de cesse, parallèlement, de renforcer l’équipement de ces établissements d'enseignement.

Le Département renforce l’équipement des collèges

  • amélioration du débit Internet des établissements, grâce à une Boucle d’interconnexion de ses sites extérieurs (BISE) desservant notamment les 25 collèges publics de l’Aube
  • mise en place un espace numérique de travail (ENT)
  • renouvellement accéléré de l’équipement informatique des collèges, pour répondre aux attentes éducatives

Les 25 collèges publics équipés d'une salle multimédia

Les 3 atouts des salles multimédia

  • interdisciplinarité : les salles multimedia peuvent être utilisées pour toutes les matières, pas seulement pour l’enseignement des langues.
  • interactivité : un véritable échange s'instaure entre l’élève et le professeur. Ce dernier peut  tout aussi bien s'adresser à tous, qu'à chacun, par l’intermédiaire de son micro-casque ou de l’écran.
  • accès à l’ensemble des ressources et médias de l’établissement.

Une salle multimédia est dotée de :

  • 16 ordinateurs pouvant accueillir chacun 2 élèves,
  • 32 casques,
  • 1 poste pour le professeur,
  • lecteurs CD, DVD, une caméra et un vidéoprojecteur.

Tous les ordinateurs sont en réseau et connectés à Internet. 

 

Un vidéoprojecteur dans chaque classe

Grâce au Département, chacune des 700 salles de classe des collèges est équipée d'un ensemble "vidéoprojecteur suspendu + ordinateur".

Actualités liées