Suivi des futures mamans

Les sages-femmes de la PMI peuvent accompagner les futures mamans durant leur grossesse. Groupes de préparation à la naissance et rencontres de parents sont également proposés dans les centres médico-sociaux.

Une aide proposée systématiquement aux futures mamans
« Vous attendez un enfant. De la conception à l’accouchement, neuf mois vont s’écouler, et vous vous posez beaucoup de questions… »
C’est par cette lettre, adressée à toute femme ayant déclaré sa grossesse, que les sages-femmes de la PMI (protection maternelle et infantile) proposent leur aide, gratuitement.

Détecter à temps les éventuels soucis
L’aide des sages-femmes est facultative.
Un rendez-vous est toutefois proposé d’emblée, dans certaines situations, notamment lorsqu’il y a un risque accru de naissance prématurée. Exemples : s’il s’agit d’une grossesse multiple, si la future maman est mineure ou si elle vit dans la précarité. L’objectif est de détecter, à temps, d’éventuels problèmes liés à la grossesse ou à l’accouchement.

Une à plusieurs visites à domicile, selon les besoins
Les femmes intéressées reçoivent la sage-femme de PMI à leur domicile. Cette rencontre est un moment privilégié pour mieux vivre sa grossesse et préparer la naissance. Pour certaines femmes, une visite suffit, le temps de s’assurer que tout va bien. Pour d’autres, les visites peuvent être de l’ordre d’une fois par mois - ou plus, si nécessaire. L’objectif est d’organiser au mieux la venue du bébé. Et pas seulement d’un point de vue matériel.

En complément du (nécessaire) suivi médical
Les sages-femmes interviennent en complément du suivi assuré par les médecins ou par les maternités. Il arrive d’ailleurs qu’à la demande des médecins, elles effectuent aussi une surveillance. Par exemple, en cas de grossesse pathologique ou d’éloignement géographique.

Retour de maternité / suivi à domicile

Le retour de la maternité est parfois vécu comme une période difficile. En particulier lorsqu’il s’agit d’un premier enfant, que la maman est très jeune, ou que le bébé a des soucis de santé. Via son service PMI, le Département veille alors au bien-être des enfants et de leur famille.

Dès la naissance, prévenir toute difficulté
Le Département propose, le plus tôt possible après la naissance, l’intervention (gratuite) d’infirmières-puéricultrices de PMI, son service Protection maternelle et infantile. L’objectif est d’éviter, à temps, toute difficulté d’ordre médical, psychologique ou autre.

Les infirmières-puéricultrices : dès la sortie de maternité ou de néonatologie
Une fois le bébé et sa maman rentrés à la maison, les infirmières-puéricultrices de PMI peuvent leur rendre visite, à domicile. On peut aussi prendre rendez-vous avec elles, à la consultation infantile de PMI la plus proche. Ou, tout simplement, leur demander conseil par téléphone.

Écouter, dialoguer, conseiller
Les infirmières-puéricultrices de PMI sont là pour écouter et répondre à toutes les questions. En tous domaines : vie quotidienne du bébé (soins, alimentation, sommeil, éveil, etc.), visites chez le médecin généraliste ou le pédiatre, place de chacun dans la famille, modes de garde, aides possibles, notamment pour recourir à une travailleuse familiale, etc.

Jusqu’à 6 ans
Selon les situations et les besoins, les infirmières-puéricultrices peuvent suivre les enfants jusqu’à 6 ans - en lien avec les autres travailleurs sociaux, les professionnels de santé et les enseignants.
La PMI peut également faciliter la venue d’une technicienne en intervention sociale et familiale (TISF) ou d’une auxiliaire de vie.

Contact

Département
Service PMI (Protection maternelle et infantile)
Prendre contact

Actualités liées