Propriétaire des 4 500 kilomètres de routes départementales (RD), le Département veille à la qualité et à la sécurité de cet important réseau. Objectif : faciliter la circulation des personnes et le transport des marchandises. 

Entretien du réseau routier départemental

Le Département gère les routes départementales (4 500 km, soit près de 65% du réseau routier public de l’Aube), ainsi que près de 1 000 ponts.

Sa mission :

  • assurer de bonnes conditions de circulation en toutes circonstances,
  • procéder aux travaux d’entretien de la chaussée (renouvellement des enduits, élargissement/renforcement des chaussées, mise hors gel des axes principaux…),
  • entretenir les abords (fauchage, nettoyage),
  • mettre en place et renouveler les panneaux de signalisation et le marquage au sol,
  • aménager des carrefours et des ponts.

Une mission confiée à la direction des Routes.
Basée à Troyes, la direction des Routes compte près de 300 agents. Elle s’appuie sur 5 Services locaux d’aménagement les SLA auxquels sont rattachés 13 centres routiers. Les SLA et les centres routiers sont répartis sur tout le territoire.

La direction des Routes comprend également le Service d’appui route et matériel (Sarm), qui assure plusieurs fonctions :

  • gestion des véhicules légers et des 500 engins des services routiers du Département et de la DDEA (camions, tracteurs agricoles, faucheuses, saleuses…),
  • entretien routier nécessitant des matériels ou des compétences spécifiques : assainissement, marquage au sol, réparation des glissières de sécurité…
  • participation active au service hivernal de traitement des routes en cas de neige ou verglas,
  • achat et distribution des matériaux routiers et moyens de fonctionnement (sel de déneigement, pièces d’usure du matériel, carburant…),
  • laboratoire : contrôle des matériaux de construction des routes et de leur mise en œuvre, conseil aux services d’ingénierie lors de la réalisation des études.

Le réseau routier de l’Aube :

  • 4 500 km de routes départementales
  • 2 000 km de routes communales
  • 170 km d’autoroutes (A5 et A26),
  • 33 km de routes nationales (RN77)

Une gestion 24h/24 et 365 jours par an
En dehors des heures classiques de travail, des agents spécialisés sont placés en astreinte. Ils interviennent sur place pour pallier toutes difficultés de circulation. Ils prennent toutes les dispositions pour éviter la survenue d’accident. Ils rétablissent, si besoin, des conditions de circulation satisfaisantes dans les meilleurs délais. Leur action est particulièrement importante en période hivernale.

Fauchage : 30% de l’activité des équipes

Le fauchage et le débroussaillage des accotements et des talus sont indispensables à la sécurité routière et au bon fonctionnement hydraulique des fossés. Le fauchage est effectué par les agents des différents centres routiers du Département. Il nécessite 40 tracteurs équipés de faucheuses. Il existe 3 niveaux de fauchage en fonction du type d’environnement :

Type de fauchage   1ère coupe 
pour tous les secteurs

2e coupe 
avant la montée en graine
3e coupe
Cultures/vignes
(3 900 km)

Courant Avant le 31 mai :
- passe de sécurité sur les accotements (1,20 à 1, 50 m de large)

- dégagement des carrefours et des virages à petits rayons
Avant le 20 juillet
Accotements + talus
Avant le 30 novembre 
Accotements
Talus (si nécessaire) 
Prairies  (100 km) Différé Avant le 31 juillet :
Accotements + talus
Avant le 30 novembre 
Accotements
Talus (si nécessaire)
 
Zones boisées ou végétation à croissance lente (500 km) Adapté Avant le 31 août :
Accotements + talus
 Pas de 3e coupe 

Aides à l'aménagement des traversées de commune

Certaines routes départementales traversent les communes. Lorsque la municipalité décide de créer des trottoirs et/ou l'assainissement pluvial qui sont de sa responsabilité, le Département peut être amené à renforcer la chaussée ou à la reconstruire en totalité si elle est trop détériorée.

Le Département de l'Aube accompagne les communes ou groupements, responsables des routes communales, dans leur effort d'équipement. Un soutien financier est apporté pour :

  • l’entretien de la voirie communale,
  • les aménagements de sécurité ou visant à limiter la vitesse en agglomération,
  • la construction de bordures de trottoirs, caniveaux et assainissement pluvial en agglomération,
  • la suppression de fossés dans les traverses d’agglomération sur le domaine des routes départementales.

Comment signaler une difficulté rencontrée sur une route départementale ?

  • Accident de la route avec victimes, nécessitant une assistance : appeler les services de secours en composant le 15 (SAMU) le 18 (sapeurs-pompiers) ou le 112 (numéro de secours universel).
  • Présence d’objets (branches par exemple), formation de congères l'hiver, bouchon : composer le   0 800 12 10 10 (appel gratuit depuis un poste fixe). Un opérateur du Département recueille les informations et alerte le service local d'aménagement du Département (SLA) du secteur concerné.

Un plan de prévention du bruit

Le Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE) décrit le réseau routier et mentionne, pour chaque secteur concerné, les niveaux sonores. Élaborées par les services de l'État, les cartes de bruit sont consultables sur le site Internet de la préfecture de l'Aube (rubrique Politiques publiques/Environnement/Lutte contre le bruit).
Le PPBE :

Contact

Département

Direction des Routes

Prendre contact