Publié le 22 avril 2022

Thématique Culture/Patrimoine

6e Observatoire au monde à être labellisé et le seul en Europe : une reconnaissance exceptionnelle du travail de cette association soutenue depuis toujours par le Département de l’Aube.

Michel Girost, président fondateur du Centre pour l’UNESCO Louis François, devenu aujourd’hui Institut Mondial d’Art de la Jeunesse - IMAJ – Observatoire de l’UNESCO : « Entamée en 2017, notre demande d’accréditation à l’UNESCO a abouti favorablement fin 2021. Cette accréditation fait l’objet d’un « Accord de coopération ». Nous devenons des collaborateurs de l’UNESCO en matière d’éducation artistique et culturelle. C’est une reconnaissance exceptionnelle pour notre association qui couronne quarante années d’un travail méthodique, rigoureux et déterminé dans un rôle d’opérateur en éducation artistique. Notre association est devenue le seul Observatoire en éducation artistique et culturelle de la région Europe et Amérique du Nord, dont l’ambition est de renforcer le champ de l’éducation artistique, en particulier en direction de la jeunesse. Ainsi, nous rejoignons les observatoires existants en région Asie et Pacifique et devenons le 6ème Observatoire de l’UNESCO et le seul de notre continent ».

Qu’est-ce qu’un Observatoire de lUNESCO ?

Les observatoires fonctionnent comme des centres d’échanges d’informations pour la promotion des arts dans l’éducation.

Ils recueillent, analysent, synthétisent, réorganisent, diffusent et facilitent le partage et l’utilisation des connaissances. Leur but est d’encourager la promotion de l’éducation artistique, d’influencer les politiques en la matière et de contribuer au développement de l’enfant grâce à la créativité, à l’innovation et à la sauvegarde de la diversité des expressions culturelles par les arts. Ils se concentrent dans un domaine d’actions spécialisées.

Une prestigieuse accréditation obtenue grâce une expertise, un patrimoine et un projet clair symbolisés par :

  • la qualité des actions envers l’enfance et la jeunesse : 360 expositions présentées (Champagne-Ardenne, France, étranger), 100 000 visiteurs. Un millier d’ateliers éducatifs offerts (23 000 enfants bénéficiaires).
  • un patrimoine artistique unique au monde, conservé et numérisé : 120 000 productions artistiques originaires de 150 pays (collection de 8 000 pièces)
  • de riches relations internationales : 5 000 contacts dans le monde dont 1 040 établissements, 87 délégations étrangères reçues de 32 pays.
  • une expertise en matière d’éducation artistique et culturelle
  • un projet de création de musée valorisant la créativité des enfants et des jeunes

Le Conseil Départemental de l’Aube, un soutien décisif

Diana Carolina Saldaña Suarez, directrice de l’IMAJ – Observatoire de l’UNESCO : « le Conseil départemental de l’Aube nous a accompagnés lors des réunions à Paris au siège de l’UNESCO et a mis toutes ses compétences et ses services à notre disposition pour soutenir notre demande ».

Philippe Pichery, président du Conseil départemental de l’Aube : « L’obtention de ce label exceptionnel pour l’IMAJ, désormais Observatoire de l’UNESCO, répond à nos efforts et à nos objectifs communs de faire rayonner notre territoire par la mise en valeur de ce patrimoine unique au monde. »

Notre-Dame de Bon Secours, propriété du Département de l’Aube, futur site d’accueil des œuvres et du public

L’IMAJ – Observatoire de l’UNESCO, existant depuis 1978 et précurseur des droits de l’enfant et des actions artistiques et culturelles pour l’enfance et la jeunesse, est peu connu dans ses propres locaux actuels. En effet, toutes ses actions sont organisées à l'extérieur de son bureau et de l’artothèque. Ses ateliers de pratique artistique et de découverte du patrimoine sont organisés au sein des écoles et toutes ses expositions sont présentées dans le département et ailleurs, dans des bibliothèques ou centres culturels.

Michel Girost : « Depuis plusieurs années, nous étions à la recherche d’un lieu qui nous permettrait, d’une part de continuer nos actions ainsi que d’élargir notre offre culturelle in situ et d’autre part d’être un espace pour le public. Le 25 novembre 2021, le Département de l’Aube a acquis un ensemble immobilier appartenant à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de Bon Secours et mettra à disposition une partie des lieux pour l’IMAJ – Observatoire de l’UNESCO. Cette future installation dans un lieu de prestige, au cœur du centre-ville de Troyes, permettra d’accueillir le public de façon permanente pour admirer, s’étonner, créer, découvrir, s’amuser avec et par l’art. »

Toute l’actualité