L'accueil familial : une alternative à la vie en établissement

Pour les personnes âgées dépendantes, l’accueil familial constitue une alternative à la vie en institution.

La personne âgée est :

  • hébergée au domicile d'un accueillant familial agréé par le Département ;
  • nourrie, logée, blanchie ;
  • aidée dans tout ou partie des actes de la vie quotidienne ;
  • intégrée à la vie de la famille (ce qui favorise le maintien d’un réseau relationnel et d’une certaine insertion sociale).

En contrepartie, la personne âgée s’acquitte :

  • d’un salaire
  • d’un loyer
  • du remboursement des frais d’entretien quotidien

Un contrat précise :

  • les conditions matérielles et financières de l'accueil
  • les droits et les obligations des deux parties

Les accueillants sont salariés de(s) la personne(s) qu'ils accueillent.

Financement et aides possibles

Des aides financières sont possibles (sous conditions de ressources et/ou de dépendance) :

  • APL (allocation personnalisée au logement,
  • APA (allocation personnalisée d’autonomie),
  • Aide sociale du Département pour l’hébergement.

Les accueillants familiaux : agréés et formés par le Département

Les particuliers ont la possibilité d'accueillir des personnes âgées sous leur toit, à titre onéreux. Pour cela, ils doivent être agréés et formés par le Département.

Les postulants doivent ainsi :

  • répondre à certaines conditions matérielles (chambre d'une superficie minimum, accessibilité des lieux de vie, continuité de l'accueil en cas d'absence…)
  • faire l'objet d'une enquête médico-sociale afin d'évaluer leurs motivations et leur aptitude à prendre en charge une personne âgée.

L'accueil familial des personnes âgées ou adultes en situation de handicap

Actualités liées

Contact

Département
Direction de l'Autonomie
Prendre contact