Publié le 03 mai 2022

Thématique Routes/Mobilité

Le Département et les autoroutes APRR inaugurent l’aménagement de la 1ère aire de covoiturage en sortie d’autoroute dans l’Aube.
À terme, 6 nouvelles aires de covoiturage seront installées.

Le Département de l’Aube a lancé en 2021 les travaux d’aménagement de sa première aire de covoiturage à Torvilliers, à proximité du péage de l’autoroute A5 (sortie 20).

Ce chantier a été confié à l’entreprise I-Terra (travaux voirie et réseaux divers) ainsi qu’au SDEA (éclairage public et bornes de recharge électrique). Il consistait à aménager un parking de 104 places dont 3 places PMR (personne à mobilité réduite) et 4 places dédiées à la recharge électrique.

Le coût de ces travaux s’élève à 210 000 € subventionnés à 90 % par les autoroutes APRR dans le cadre du Plan d'investissement autoroutier (PIA) contractualisé avec l'Etat. Le Département est maître d’ouvrage.

Le programme départemental d’aménagement d’aires de covoiturage

Dans le cadre du Plan d’investissement autoroutier, les sociétés autoroutières se sont engagées auprès de l’État à développer l’implantation d’aires de covoiturage sur leurs périmètres d’intervention et à financer des places de stationnement sur leurs domaines.

« Dans l’Aube, le Département s’est porté volontaire pour assurer la maîtrise d’ouvrage de la construction de ces aires de covoiturage. À terme, 6 aires de covoiturage auront été aménagées par le Département dans l’Aube, aux abords de l’autoroute A5, en partenariat avec la société d’autoroutière APRR : après Torvilliers viendront les aires de Thennelières, Magnant, Buchères, Vulaines et Ville-sous-la-Ferté » rappelle Philippe Pichery, président du Conseil départemental de l’Aube.

Un plan d’envergure des autoroutes APRR en faveur du covoiturage

« Le covoiturage est une habitude qui s’ancre dans le quotidien et facilite le partage des véhicules pour des déplacements de loisirs ou liés à l’activité professionnelle. Économe, sécurisé et pratique grâce aux parkings de covoiturage, il gagne des adeptes tous les jours dans les grandes agglomérations et les milieux urbains. À début 2022, nous dénombrons 5 000 places de parking de covoiturage sur 120 sites à proximité de nos autoroutes », explique Philippe Giguet, Directeur Patrimoine, APRR.

Toute l’actualité