Publié le 09 juil. 2022

Thématique Santé/Social

Projet créé en partenariat avec les associations Chlorophylle et Coup de main, la Mission locale du nord-ouest aubois ainsi qu’avec l'institut Médico Éducatif « Le verger fleuri » de l’APEI de l’Aube.

Le jardin de lumières

Création d’un jardin partagé au sein du Centre médico-social du Département à Romilly-sur-Seine

Le jardin du CMS, situé au 12 rue Jean Moulin, a laissé place à un jardin solidaire et durable. Il s’agit d’un potager bio collectif créé pour les habitants du quartier, le public et les professionnels du CMS ainsi que les partenaires et leur public.

Ce projet est le fruit d’un travail conjoint entre les équipes médico-sociales du Département et l’association romillonne Chlorophylle. Il s’inscrit dans le Contrat local de santé de Romilly-sur-Seine. Il a par ailleurs bénéficié d’une subvention de 11 400 € de l’État par l’intermédiaire de la Direction départementale de l'emploi, du travail, des solidarités et de la protection des populations (DDETSPP) dans le cadre de l’action Quartiers solidaires.

  • Un jardin ludique en forme de labyrinthe

Le jardin partagé s’étend sur 600 m². Il prend la forme d’un labyrinthe afin d’afficher un côté ludique aux ateliers. Plusieurs espèces sont plantées :
- des légumes : carottes, salades, concombre, tomates…
- des fruits : fraises, framboises, groseilles…

  • Des jeunes de la Mission locale du nord-ouest aubois pour créer ce jardin partagé

La création et l’entretien de ce jardin ont été confiés à l’association Chlorophylle, qui agit pour la réinsertion des publics en difficulté par le maraîchage biologique dans le bassin de vie de Romilly, fortement touché par le chômage.
Cette association a naturellement choisi de passer par un chantier d’insertion pour mettre en place le jardin. Elle a fait appel à la Mission locale du nord-ouest aubois pour repérer et sélectionner notamment des jeunes du quartier prioritaire de la politique de la ville. L’association Coup de main a également été mobilisée pour gérer les contrats de travail et autres démarches administratives.
Du 6 au 17 décembre 2021, une équipe de 5 jeunes a été embauchée pour préparer le terrain et planter des arbres fruitiers.
Pour ces 5 jeunes issus de la mission locale du nord-ouest aubois, l’objectif de ce chantier d’insertion est de travailler sur leur employabilité en réfléchissant à leur projet professionnel. De nombreux ateliers leur sont proposés sur :
- les métiers du bâtiment et de l’horticulture (rencontres avec des entreprises),
- le numérique,
- l’alimentation pour le travail en extérieur,
- le savoir-être à l’emploi.

  • Un cabanon de jardin installé par l’IME du Verger Fleuri (APEI de l’Aube)

Durant ces deux semaines, un artisan a également encadré ces jeunes pour construire une dalle de béton destinée à un cabanon de jardin, installé par l’Institut médico-éducatif (IME) du Verger fleuri de Maizières-la-Grande-Paroisse.

Un jardin propice à la mixité sociale, la solidarité, l’éducation à l’environnement et à l’écologie

  • Des objectifs multiples et ambitieux

Les objectifs de ce projet sont nombreux :
- permettre la mixité sociale : créer et consolider le lien social, intergénérationnel entre les habitants du Quartier prioritaire de la politique de la Ville (QPV) à l’occasion d’une activité de jardinage,
- apprendre à respecter la nature mais également son lieu de vie, ses voisins et la solidarité ;
- sensibiliser « au bien manger »
- éduquer à l’environnement, à l’agriculture urbaine et aux gestes écocitoyens : restaurer et promouvoir la biodiversité en coeur de ville et diffuser des techniques de jardinage biologique,
- créer une dynamique collective interne au CMS : générer au sein des familles et auprès du public, entre professionnels du Département et les partenaires une réflexion autour de l’environnement, l’alimentation, la consommation et l’éducation.

  • Des projets d’animations autour de la nature

Du côté du Département de l’Aube, les services qui travaillent au sein du CMS se sont s’appropriés les lieux :
- la Protection maternelle et infantile (PMI) s’appuie sur ce jardin pour sensibiliser les jeunes parents « au bien manger » des jeunes enfants,
- le jardin sera également utilisé comme lieu intermédiaire pour médiatiser des temps de rencontre parents / enfants (ASE, prévention…).
- l’action Partir en livre (8 juillet) propose des lectures et jeux ludiques dans le jardin.

Les partenaires de cette opération ont aussi des projets :
- l’association Chlorophylle propose aux habitants du quartier des ateliers réguliers sur la saisonnalité des fruits et légumes. Ces ateliers sont co-animés par une médiatrice du bien-être alimentaire et un animateur jardin spécialisé en horticulture et agriculture biologique.
- ce jardin partagé peut servir dans le domaine de l’insertion pour valoriser et redynamiser des personnes bénéficiaires des minimas sociaux par l’activité de jardinage biologique résidant sur le QPV (un quinzaine de personnes régulières).
- les services de la ville (Maison des Jeunes, Maison de l’enfance, service de prévention…) vont poser leur « quartier d’été » dans le jardin durant la période estivale (animation, arrosage…).

A terme, ce jardin permettra de développer une offre d’animations et d’ateliers.

Une équipe à l’écoute et des services de proximité, pour les 37 000 habitants des 2 cantons de Romilly-sur-Seine et de Nogent-sur-Seine

Le centre médico-social de Romilly-sur-Seine fait partie des 8 centres médico-sociaux du Département. Il offre des services de proximité aux 37 000 habitants des cantons de Nogent-sur-Seine et de Romilly-sur-Seine, quels que soient l’âge, ou la nature des difficultés rencontrées.

  • L’équipe

Pour répondre au mieux aux besoins, le centre médico-social de Romilly-sur-Seine compte 30 personnes à l’écoute de la population : 1 responsable de circonscription, 4 travailleurs médico-sociaux auprès des personnes âgées ou handicapées, 6 assistantes sociales, 1 médecin de circonscription, 1 sage-femme, 3 infirmières-puéricultrices, 1 responsable socio-éducatif, 6 secrétaires médico-sociales, 3 éducateurs, 5 secrétaires médico-sociales, 2 référentes du parcours d’insertion RSA, 1 travailleur social accompagnement global, 1 travailleur social qui intervient sur les questions liées au logement et 1 référent technique qui intervient en appui du responsable de circonscription.


Le centre de planification et d’éducation familiale y fait intervenir, selon les jours, 1 gynécologue–obstétricien, 1 médecin du Département, 1 sage-femme du Département (issue de la Protection maternelle et infantile), 3 conseillères conjugales et familiales. Ces conseillères sont rattachées aux autres centres de planification du Département.

En dehors des horaires d’ouverture, elles assurent également des actions d’information collective, notamment en établissements scolaires ou dans des établissements accueillant des mineurs ou jeunes adultes. 1 secrétaire médico-sociale partage par ailleurs son temps entre le centre de planification et d’éducation familiale et le centre médico-social.

  • Les services du centre médico-social

Comme chacun des 7 autres centres médico-sociaux du Département répartis sur l’ensemble du territoire, le centre médico-social de Romilly-sur-Seine propose des services pour tous :
- maternité, enfance, jeunesse : suivi des futures mères et des jeunes mamans, consultation des enfants de 0 à 6 ans, bilan de santé en école maternelle, suivi des enfants placés, etc.
- personnes isolées, familles : écoute, information, conseil, accompagnement et orientation pour tout souci administratif, juridique, financier, etc.,
- personnes âgées, personnes handicapées : aide au maintien à domicile des personnes âgées, suivi des bénéficiaires de l’Aide personnalisée à l’autonomie (APA)…


ACTIONS DE PRÉVENTION
Accueil, écoute, information en matière de :
- Accès aux droits,
- Constitutions de dossiers administratifs,
- Conseils et soutiens budgétaires,
- Conseils éducatifs,
- Accompagnement prénatal, consultations infantiles, conseils et accompagnements proposés par la Protection Maternelle et Infantile (PMI),
- Conseils en matière de logement,
- Maintien à domicile des personnes âgées,
- Violences conjugales et violences familiales.

Orientation vers les services partenaires :
Caisses d’Allocations Familiales, Mission Locale, Pôle Emploi, CPAM, CIDF, associations caritatives, bailleurs publics…


ACTIONS DE PROTECTION
- Évaluation de la notion de danger pour l’enfant et l’adulte,
- Mise en place d’aides à domicile régulières ou ponctuelles (aide-ménagère, technicienne d’Intervention Sociale et Familiale), conseils et soutiens budgétaires,
- Mise en place de mesures d’aides éducatives à domicile à la demande des parents ou ordonnée par le Juge des enfants,
- Accueil des enfants confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance sur ordonnance judiciaire ou à la demande des familles,
- Orientation vers les services chargés de la protection des adultes.


ACTIONS D’INSERTION
Le Revenu de solidarité active (RSA) :
La circonscription instruit des demandes de RSA. Elle accompagne et suit des allocataires en lien avec les différents partenaires intervenant dans le champ de l’insertion sociale et professionnelle.
Accompagnements spécifiques : accompagnement global, accompagnements Mission Locale pour les bénéficiaires RSA de moins de 26 ans.

  • Les services du centre de planification et d’éducation familiale

Comme chacun des 5 autres centres de planification et d’éducation familiale du Département répartis sur l’ensemble du territoire, celui de Romilly s’adresse à tous. Il est toutefois particulièrement tourné vers les jeunes.
Sa mission :
- répondre à leurs questions (sexualité, contraception, contraception d’urgence, infections sexuellement transmissibles, SIDA, couple, etc.),
- les épauler en cas de difficultés (grossesse non désirée, avortement, infection sexuellement transmissible, conflits familiaux, etc.).

Toute l’actualité

Actualités liées