Publié le 27 sept. 2022

Thématique Routes/Mobilité

Le Département de l’Aube assure un entretien régulier des routes départementales. Il lance en ce moment 3 chantiers notables qui représentent un coût cumulé de près d’1,2M€ qu'il finance entièrement.

Deux zones de travaux sur la RD6 entre Brienne-le-Château et Chavanges

Le Département de l'Aube entretient son réseau routier en rénovant deux sections de la RD 6 assurant la liaison routière entre Brienne-le-Château et Chavanges. Les travaux consistent à raboter la chaussée puis d'appliquer des matériaux bitumineux neufs.

Le coût de ces deux chantiers s'élève à 320 000 € entièrement financés par le Département.

Ainsi, pour tous les véhicules, durant cinq journées comprises dans la période du mercredi 21 septembre au vendredi 7 octobre, des interruptions de la circulation seront mise en place, d'une part, entre Brienne-le-Château et Perthes-les-Brienne, et entre Rances et Chavanges de l'autre.
Durant les périodes de travaux, des itinéraires de déviation seront mis en place par Rosnay l'Hôpital en empruntant la RD 396 et la RD 193.

Aménagement du carrefour de Saint-Aubin sur la RD 619

Le Département de l’Aube a décidé d’engager une opération de sécurité du carrefour formé par les routes départementales n°619 et n°68, situé sur le territoire communal de Saint Aubin, au lieu-dit « La Chapelle Godefroy ».

Eu égard à l’intensité du trafic et à la vitesse des véhicules circulant en ligne droite sur la RD 619, la configuration actuelle du carrefour ne permet pas la mise en sécurité des automobilistes lors de leur manoeuvre de changement de direction et notamment pour les mouvements dits de « tourne-à-gauche » des véhicules en provenance de Pont-sur-Seine et se dirigeant vers Saint Aubin.

Cette mise en sécurité s’impose d’autant qu’un centre de stockage de déchets non dangereux implanté entre ce carrefour et l’agglomération de Saint Aubin, génère un trafic important de poids lourds depuis la RD 619; la traversée de Saint Aubin, par la RD 68, leur étant interdit.

Le projet d’aménagement se définit par la création d’une voie centrale supportée par des îlots en béton pour le stockage des véhicules et la sécurisation de leur mouvement dits de « tourne-à gauche ».
L’existence de ces îlots marquera visuellement le carrefour pour les usagers de la RD 619 qui, de ce fait, seront incités à ralentir.

Un appel d’offres a été lancé dans le courant du 1er trimestre 2022. L’entreprise Eiffage a proposé la meilleure offre économique et technique. Le coût de cet aménagement routier s’élève à 330 000 € entièrement financé par le Département de l’Aube.
Les travaux débuteront le lundi 3 octobre 2022 pour une durée d’un mois et demi environ.

Durant l’exécution des travaux, la circulation sera maintenue sur la RD 619 avec des mesures d’adaptations selon les phases de travaux (rétrécissement et alternance des voies de circulation, réduction de la vitesse, feux tricolores temporaires).
La circulation sur la RD 68 sera également maintenue, mais pourrait être déviée quelques jours le temps de l’application des enrobés.

Changement des glissières de sécurité sur la RD 443 et mise en place d’un radar de contrôle de la vitesse

Le Département de l’Aube entretient son réseau routier en rénovant la chaussée et en procédant au remplacement des barrières de sécurité sur la RD 443 dans la zone de virages située à la sortie de Bar-sur-Seine en direction de Vendeuvre-sur-Barse.
Les travaux consistent à démonter les barrières en bois et à implanter des glissières de sécurité métalliques plus aptes à contenir les sorties de route.

Le coût de ces travaux s’élève à 500 000 € entièrement financés par le Département. Les travaux ont débuté le lundi 19 septembre et devrait s’achever vers la fin octobre.

Pendant cette période, la présence d’engins et de personnel sur la chaussée nécessite la neutralisation d’une voie de circulation par alternance. La circulation s’effectue sur une seule voie pour les deux sens de circulation avec interdiction de dépassement. La priorité de passage est réglée par des feux tricolores.

A l’approche du chantier, la vitesse est limitée à 70 km/h, puis à 50 km/h dans la zone de travaux. La réduction de la vitesse à 50 km/h sera contrôlée, dans les deux sens de circulation, par un radar chantier installé sur l’emprise des travaux permettant de garantir la bonne observation des mesures de sécurité.

 

Les usagers sont invités à circuler avec prudence et à respecter la signalisation mise en place.

Toute l’actualité