Publié le 11 janv. 2024

Thématique Santé/Social

Cet après-midi, Philippe Pichery, président du Département de l'Aube, a participé à la signature du Contrat territorial d’accueil et d’intégration (CTAI) aux côtés de Cécile Dindar, préfète de l'Aube.

Cet après-midi, Philippe Pichery, président du Département de l'Aube, a participé à la signature du Contrat territorial d’accueil et d’intégration (CTAI) aux côtés de Cécile Dindar, préfète de l'Aube.

La feuille de route insertion, lancée en juillet 2022 par le Département, a identifié l’absence de maîtrise de la langue française comme un frein majeur dans l’accès rapide à l’emploi des bénéficiaires du RSA.

Suggéré par l'État, le CTAI vise à soutenir l'intégration des étrangers primo-arrivants en situation régulière à travers la maîtrise de la langue, et l’accès à l’emploi, à la formation professionnelle, au logement, aux droits, au numérique, et aux soins.

Le CTAI va permettre au territoire aubois de bénéficier de 250 500 € de financements supplémentaires de l’État pour approfondir notre action en matière d’insertion et accompagner la structuration des offres de nos partenaires associatifs et institutionnels.

Lors de cette signature, une réfugiée syrienne, bénéficiaire de la protection internationale et accompagnée par le dispositif Agir Aube, a fait don d'une toile à la Préfecture de l'Aube.

Toute l’actualité

Actualités liées